Gaspard Yurkievich, printemps-été 2011

Le charme de la sobriété

La mode printemps-été 2011 n’est pas extravagante mais plutôt sous le signe du chic. Yurkievich ne déroge pas à la règle : le créateur, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit ! Certains parlent même de maturité… Les coupes déstructurées laissent place à des pièces bien taillées qui dessinent des silhouettes masculines.
Le short tailleur
Le short, comme le costume deux pièces, a la part belle cette saison, sans perdre un gramme de virilité s’il vous plaît ! Coupe tailleur, avec plis sur le devant et revers, il prend un coup de modernité et se porte avec un short plus long dessous, au tissu contrasté – transparent avec un short bleu « tie & dye » – ou en camaïeu – short beige avec dessous plus clair. Et Yurkievich inventa le short trendy !
Le trench tranche !
Beige, manches retroussées, noir col relevé ou bicolore : Yurkievich prend une pièce incontournable dans la garde-robe masculine, un classique, et le revisite avec subtilité pour lui donner un coup de jeunesse. Fini la ceinture, place à la liberté !

Des couleurs structurantes
La couleur, bien qu’elle ne soit pas expressive cette saison – avec des camaïeux de camel, de bleu ou de gris plutôt doux par exemple – a une place phare dans cette collection été 2011 signée Gaspard Yurkievich. Son rôle : elle structure les silhouettes. Poche, col de veste, accessoire, manches, ou chemise, les couleurs jouent les contrastes pour souligner la taille ou les épaules. Effet mâle garanti !
Coup de projecteur sur les accessoires
Qu’on se le dise : les pochettes et les sacs à main n’ont plus le droit de cité uniquement dans les collections mode femme ! Chez Yurkievich, ils font virils. Autre accessoire très 90’s remis au goût du jour : la banane ! Très mode, coupe militaire, avec plein de poches.

Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Gaspard Yurkievich, qui nous avait habitués à un peu plus d’excentricité, s’est assagi… Et ça lui réussit !
Partager