WR
Il y a 9 ans

Smalto, printemps-été 2011

L’élégance décontractée des beaux jours

Youn Chong Bak, directrice artistique de la maison Smalto, signe pour cette saison printemps-été 2011 une collection élégante et décalée. Elle met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais n’hésite pas à y ajouter de la légèreté, aussi bien dans les matières que dans les coupes.
Jean et nœud papillon pour dandy chic et cool
Le nœud papillon, discret, n’en est pas moins omniprésent dans toute la collection. Le look dandy se décline en complet jean ou jean, ample et délavé, couplé à une veste plus classique et nœud papillon, sur les tons bleu profond ou gris souris. Une juxtaposition qui n’est pas pour nous déplaire !
Costumes d’été, de jour comme de nuit
Si la collection donne à voir des costumes aux couleurs aquatiques et végétales, parfaits pour les beaux jours, d’autres augurent de belles soirées « tenue correcte exigée » ! Le chic se mêle à l’excentricité : veste classique, nœud papillon noir et chemise blanche, portés avec un pantalon brillant cuivré. Et lorsque le jean s’invite à la soirée, les souliers vernis, la veste et chemise noires subliment la silhouette de l’homme résolument élégant.

Youn Chong Bak sélectionne ses matières avec soin, elle les veut avant tout fluides et légères. Et le jean ne fait pas exception à cette règle, que ce soit sur les pantalons, les costumes ou les chemises.
Une tendance qui était déjà présente dès ses premiers défilés pour la maison Smalto, notamment à l’automne-hiver 2009-2010.
Le froid et la pluie ne passeront pas l’été
Pour les plus frileux, Smalto a tout prévu : un gilet boutonné dans lequel on a envie de se lover. Et pour les petites pluies d’été, le trench-coat court resserré ou long retroussé aux manches.
Il est notamment associé au bermuda, un autre incontournable du printemps-été 2011, porté avec des souliers vernis ou des baskets montantes, selon les circonstances !

Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.
Le défilé printemps-été 2011 met à l’honneur les costumes, si chers au couturier Francesco Smalto, mais avec une dose certaine de légèreté.

 

Tags: smalto