Porter des bretelles : ringard ou tendance ?

Ce qui compte, c’est le style !

Tout comme les ceintures, les lunettes de soleil ou encore les chapeaux, les bretelles sont un accessoire de mode qui peut être tendance… ou pas ! En effet, il ne suffit pas que l’objet soit trendy pour avoir un look sympa. Masculin.com a sélectionné pour vous les chemins à suivre et les faux-pas à éviter si vous souhaitez vous aussi, vous lancer dans le port de bretelles.


Les bretelles ? On dit chapeau
Si les bretelles sont le must have de l’homme vintage, elles vont souvent de pair avec un autre accessoire très à la mode, le couvre-chef ! Les deux se complètent très bien, tant qu’il n’y a pas d’anachronisme. Car, on ne décide pas de porter des bretelles comme on décide de changer de jean. Pour oser, il faut avant tout avoir un style, voire SON style, en évitant le mélange des genres.

La tendance Al Capone des années 30 revient en force sur les défilés et il n’est pas rare de voir des hommes en borsalinos et complets trois pièces en tweed dont le pantalon est tenu par des bretelles sombres. Le modèle proposé par Jules (photo) s’intègrera parfaitement à l’ensemble.

Dans un autre genre, les bretelles larges, façon clown triste de Yodélice, portées avec pantalon large, veste sombre et chapeau melon, donnent une allure folle aux musiciens du groupe.

Envie d’un look décontracté ? Les bretelles rouges et blanches d’Antony Morato boutonnées et non pincées complètent parfaitement un bermuda en jean, un débardeur, un chèche et un panama.

Bretelles Jules
: 9,90 euros Sans prendre trop de risque, on peut tester la nouveauté de la saison 2011-2012, les bretelles tombantes. En cuir fauve, on les portera glissant négligemment le long de la cuisse sur un jean vieilli agrémentées de godillots délacés façon gavroche comme le propose la Redoute (photo).

Outre l’esthétique, les bretelles offrent à celui qui les porte un confort abdominal bien agréable. On serait même tenté de dire, que celui qui n’a jamais porté de pantalon sans ceinture à 30 ans a raté sa vie ! Quel plaisir de ne pas desserrer sa ceinture après des agapes copieuses !

Pour éviter la remontée de bretelles…
Même si l’objet est tentant, il faudra tout de même éviter de porter des bretelles si :
– on est un peu bedonnant au risque d’être pris pour Michel Charasse ;
– on veut se la jouer « branché » en arborant des bretelles Mickey ou Snoopy. Là, c’est le flop assuré… même pour les enfants !
– on ne peut se passer de ceinture, parce que c’est soit l’un, soit l’autre mais pas les deux ;
– on porte des pantalons taille haute, le col de chemise fermé et la cravate austère… le look receveur des Postes n’est pas du tout « tendance ».

Bretelles La Redoute : 17,90 euros

Partager