Mode Homme été 2007

Collection sweet summer

Nonchalance et désinvolture seront les deux mamelles de l’homme élégant, cuvée de la mode été 2007. Des collections faisant la part belle au costume, désormais accessoire de plage bien plus indispensable que le maillot ou le parasol.

Si Jean-Paul Gaultier cherche à créer un revival seventies avec ses réinterprétations du look décontracté des «Bronzés en vacances», la plupart des grandes maisons jouent la carte du classicisme et du confort plutôt que de l’originalité débridée.


Ainsi, Hermès, marque peu connue pour ses débordements délirants, adopte une ligne masculine raffinée, chic et décontractée, se permettant cependant de substituer les espadrilles aux chaussures et le foulard, noué autour du cou, à la cravate.

Chez Lanvin, on préfère réinterpréter les classiques. Couleurs adoucies et petits imprimés égayent des costumes et pantalons, passés à la machine et quelques peu fripés, offrant une ligne «décontractée» davantage toc que choc.
Si chez Masamoto on fait le pari d’un retour à un jeunisme dépouillé avec croco et quelques paillettes, chez Dior homme, on préfère se la jouer rock n’roll en adoptant la Rolling Stone attitude, mêlant poses androgynes, chemises cintrées et chaussures pour hommes à talons.

La mode homme été 2007 selon Sonia Rykiel fait la part belle à ses classiques : « Rykiel avant tout» : l’alliance pull long, bermuda et costume alternant les couleurs sobres et flashy restent furieusement BCBG. «Intelligente et pas vraiment drôle » a t-on pu entendre à propos de cette collection, de la bouche même du staff Rykiel homme.

Enfin, chez Smalto, aucune surprise à attendre : été ou pas, la marque mise sur les costumes, vestes, queues de pie et redingotes de tradition napolitaine qui constituent la griffe de la marque.«Ne pas paraître parfait», c’est le leitmotiv de ces collections, car qui dit « été », dit «décontraction». Pas question, donc, de donner l’impression de se rendre au bureau.
Classiques, mais dépareillées, les collections de l’été font la part belle au farniente et à la détente : ainsi, chez Versace, on fait le choix du confort en proposant des tissus fabriqués avec un peu de métal, afin de les maintenir plus facilement.
Du côté d’Issey Miyake, on fait même le pari de proposer des modèles fabriqués… en papier japonais tissé !

Mais, à part ces excentricités, le madras, les mailles, le jersey et le cuir tissé sont les matières qui ont la cote auprès des créateurs. Et si la couleur reste globalement discrète, des bérets verts, ceintures fluos ou jaquettes pastels seront autant d’ornements permettant de casser le sentiment d’uniformité qui caractérisera le chic masculin de l’été 2007.

Donnez votre avis sur la mode homme été 2007 dans notre forum : cliquez ici

par Benjamin d'Alguerre
Défilé Homme Eté 2007
Jean-Paul GaultierRykiel hommeFrancesco Smalto
Partager