Histoire de la marque Panerai

Panerai est l’un des cadors de l’horlogerie de luxe. Cette réussite s’est construite dans le temps. Découvrez l’histoire de Panerai, horloger italien.

Les premiers pas de Panerai (Officine Panerai) dans l’univers de l’horlogerie

En matière de montres, comme dans tout l’univers de la mode d’ailleurs, on aime les grands noms, les marques de référence, les légendes. Et sur ce point, force est de constater que Panerai a aujourd’hui rejoint cette liste, très courte cela dit, des enseignes dont les garde-temps suscitent convoitise, éloges et passion chez ceux qui aiment le beau et chez les amoureux d’horlogerie.

Au même titre qu’Omega ou encore Rolex ? On pourrait dire que oui, car en plus de 150 ans, Officine Panerai a bâti un solide succès, à coups d’innovations et de technologies uniques, dont vous pouvez notamment profiter à travers les montres d’occasion proposées sur Watchfinder.


Tout commence en 1860, quand Giovanni Panerai met pignon sur rue à Florence, chef-lieu de la Toscane, à travers sa boutique horlogère l’« Orologeria Svizzera » (littéralement « Horlogerie Suisse »).

Après des débuts logiquement timides, mais déjà marqués par un savoir-faire avéré, tout s’accélère à partir de l’année 1916. De fait, deux ans plutôt, Guido le fils de Giovanni (mort en 1897) fait la rencontre de l’officier de marine Carlo Ronconi à qui il s’associe pour imaginer un modèle qui fera passer l’enseigne dans une dimension supérieure : les Radiomir.

En 1916 donc, la firme dépose en France le brevet d’une montre dénommée Radiomir et spécialement pensée pour répondre aux exigences de la Marine italienne. En 1936, les premiers prototypes sortent, avant une production en série à partir de 1938.

Panerai demeurera par la suite le fournisseur officiel de la Marine italienne, proposant par la suite des chronographes et divers instruments utilisés lors des interventions en mer. Jusqu’en 1993, cette collaboration, ainsi que les diverses créations qui en découlèrent, furent gardées secrètes, de même que la collaboration parallèle (en 1956) avec la marine égyptienne à travers la production de montres « Egiziano ».

L’année 1956 fut aussi marquée par le brevetage du pont protège-couronne, signe distinctif des boîtiers Luminor ayant succédé à ceux Radiomir. Autre événement marquant de cette période, le décès de Giuseppe Panerai (fils de Guido) en 1972, qui fit passer l’entreprise aux mains de l’ingénieur Dino Zei. C’était la première fois que l’horlogerie Officine Panerai passait aux mains d’une personne n’appartenant pas à la famille fondatrice.

La marque Panerai passe dans une dimension supérieure

La prise en charge de la société par Dino Zei a assurément marqué le début d’une nouvelle ère. Certes, pendant quelques années de plus, ses activités furent effectuées dans le secret, puisqu’elle fournissait encore des torches sous-marines ou encore des boussoles à la marine. Mais en 1993, Officine Panerai présenta sa première collection au grand public. Commercialisée en série limitée, cette collection intégrait les modèles Mare Nostrum, Luminor et Luminor Marina, s’inspirant des créations historiques de la Seconde Guerre Mondiale.

Très vite, à la suite du lancement effectué sur le bateau de croisière Durand de la Penne, en présence du duc Amedeo, ces modèles passèrent au statut de montres de collection et furent de plus en plus recherchés par les collectionneurs et les passionnés d’horlogerie. Les bases pour que Panerai rejoigne les rangs des marques haut de gamme étaient ainsi jetées.

Cette étape fut définitivement franchie en 1997, lorsque la firme fut rachetée par le groupe Vendôme, aujourd’hui devenu le groupe Richemont. Suite à une sélection de revendeurs en Italie, la marque se lança officiellement sur le marché du luxe en réactualisant les modèles de 1993. S’ensuivit un lancement international à travers la restauration en 2001 de la première boutique Panerai située Piazza San Giovanni à Florence, puis l’ouverture en 2002 d’une manufacture à Neuchâtel en Suisse et d’une boutique à Hong Kong.

A partir de 2005, de multiples mouvements de manufacture se succèdent, du P.2002 au P.9100/R, en passant par le très innovant P.2005. Il est à noter aussi la réédition de l’Egiziano en 2009, la sortie d’un ingénieux triptyque en 2010 en hommage à Galilée ou encore la conception de la techniquement complexe Radiomir 1940 Minute Repeater Carillon Tourbillon en 2016. Grâce à tous ces modèles, que vous pouvez explorer par le biais de Watchfinder et de son bureau à Paris, Officine Panerai s’inscrit aujourd’hui parmi les enseignes d’horlogerie les plus appréciées et compte plus d’une trentaine de boutiques réparties dans plusieurs pays.


Un spécialiste d’achat et de revente de montres d’occasion de luxe, opérant depuis 2002 et comptant également un bureau à Paris où vous pouvez prendre rendez-vous pour vendre/acheter une montre. 

Partager
Thierry

High-tech ? Lifestyle ? Famille ou Sexualité ? Toutes vos soifs d’informations et de connaissances peuvent être étanchées à la source de ma plume. Par Masculin.com, mon univers s’ouvre à vous !