Nikita Malliarakis
Il y a 13 ans

Rykiel Homme, été 2007

Tintin chez Rykiel

Ambiance résolument «britiche» pour la collection masculine été 2007 de Sonia Rykiel : raies sur le côté et cheveux gominés côtoient gilets en cachemire et pantalons en velours côtelé, agrémentés de cravates à carreaux.

Couleurs douces et chaudes, et écharpes strassées contribuent à un look évocateur du dandysme post-1945. L’esprit du zazou règne encore dans un Saint-Germain-des-Près où l’on s’attend à voir rôder les dandys fantasques à la mode de l’époque.
Mais l’ironique désuétude de l’élégance années 1940 se double d’un pincée de chic à la britannique : à force de motifs écossais et tweeds Duke of Windsor surgit un univers pseudo grand-breton que l’on croirait sorti d’une aventure de Blake et Mortimer.

Une coquine élégance anglaise à la manière de la ligne claire franco-belge, en somme. Certains modèles sont à la frontière entre un Tintin sur son trente-et-un, reçu chez l’ambassadeur de Syldavie et un chanteur soixante-huitard rescapé du Swinging London. Années 1940-50 et 1960 se rejoignent dans un mix de classicisme, excentrique dans sa raideur même et de fantaisie multicolore surgissant au détour d’une cravate ou d’un gilet.

Elégant mais sportif, viril-mais-correct : l’homme selon Rykiel concentre toutes les tendances et les folies de l’ère du baby-boom et des Trente Glorieuses. La nostalgie se fait futuriste ; la fantaisie du créateur signe le retour du désordre à vingt ans.

par Nikita Malliarakis

Rykiel Homme, Défilé Homme, été 2007
(cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error

 

Tags: rykiel