La Rédac' Masculin
Il y a 5 mois

Le masque visière va-t-il devenir tendance ?

Alors que le port du masque se généralise peu à peu dans le cadre de la pandémie de coronavirus, le masque en tissu est en train de devenir un authentique accessoire de mode.

Certains petits malins semblent vouloir aller plus loin en donnant une touche fashion au masque visière.


La visière, est-ce vraiment efficace ?

La distanciation sociale est l’un des éléments essentiels pour limiter la propagation du Covid-19. Concrètement, il est recommandé de maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres pour éviter les postillons et les risques de contamination.

C’est aussi dans cette optique que le port du masque pour tous pourrait se généraliser dans les prochaines semaines. En attendant, face à la pénurie de masques chirurgicaux FFP2, on a vu apparaître (notamment chez les commerçants) des masques visières.

On comprend aisément l’efficacité apparente de cet engin : avec une visière en plastique ou en plexiglas devant le visage, le virus aura plus de mal à s’inviter dans votre bouche, votre nez ou vos yeux.

L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) l’affirme aussi : les masques visières sont très efficaces pour protéger votre visage… s’ils sont portés correctement. En revanche, “ils ne permettent pas de protéger des particules restant en suspension”.

En d’autres termes, les visières font clairement barrage aux gouttelettes émises par l’interlocuteur, mais elles ne peuvent pas totalement remplacer les masques de protection respiratoires comme les masques FFP2. Pour maximiser la protection, certains professionnels de santé militent d’ailleurs pour une utilisation combinée du masque FFP2 ET du masque visière.

Style et visière, c’est compatible ?

Si l’efficacité de la visière est avérée en termes sanitaires, on peut toujours douter de ses propriétés stylistiques. Sans vouloir être superficiel, peut-on éviter de ruiner son look quand on a une visière translucide devant le visage ?

Plutôt bob-visière ou casquette-visière ?

Certains créateurs tentent d’apporter une solution à cette considération esthétique. Sortir avec une visière, OK, mais avec un peu d’élégance. On a ainsi trouvé sur le Net des marques et des e-shops qui intègrent leur visière en plastique à des couvre-chefs traditionnels.

Vous êtes adepte de la casquette et du look streetwear ? Pas de souci, AliExpress a (évidemment !) la solution. Et pour pas cher en plus ! Vous voulez surfer sur la vague “mode des années 1990” et porter un bob ? Aucun problème, non plus, puisque Newchic et Amazon proposent aussi divers modèles de “chapeaux de protection” avec visière intégrée… et amovible ! Que demander de mieux ? Un borsalino avec visière ? Ça, on n’a pas encore trouvé !

Sinon, il reste le masque tissu

Vous l’avez vu, concilier mode et masque visière, c’est difficile… mais pas impossible ! Toutefois, on vous rappelle que le meilleur comportement à adopter pour limiter la propagation du virus, c’est de respecter les gestes barrières et le confinement. En restant chez vous, vous vous poserez peut-être moins de questions sur votre look !

Enfin, si vous tenez à prendre l’air et à profiter de votre heure quotidienne d’activité physique ou de promenade, on ne saurait que trop vous conseiller le port du masque. A ce titre, il existe déjà de nombreuses références de masques “fashion” qui en font aujourd’hui un authentique accessoire de mode. Lavables et réutilisables, ils ne remplacent certes pas les masques chirurgicaux traditionnels, mais permettent de protéger vos interlocuteurs les plus proches.

Les plus manuels d’entre vous pourront même s’adonner au DIY : quelques minutes suffisent pour fabriquer son propre masque en tissu.

Voilà, que optiez pour la visière ou non, pour le bob ou la casquette, pour le masque FFP2 ou le masque en tissu, vous avez maintenant toutes les informations pour aller vous promener avec style et en toute sécurité. Mais, une fois encore, s’il y a bien une règle à respecter en cette période de crise, elle est toute simple : restez chez vous !

Et dans tous les cas rappelons encore les…

Merci à nos soignants