Pollution et masques jetables : le plastique de chanvre est-il le futur de l’écologie ?

Le port du masque est essentiel pour lutter contre la propagation du coronavirus. Il réduit les risques de transmission de plus de 90 % quand il est correctement porté. Malheureusement, les masques jetables sont également une catastrophe écologique. Ils contiennent beaucoup de plastique, ne se recyclent pas et sont souvent jetés au sol. Résultat, ils polluent déjà les océans. Heureusement, les masques en chanvre et le plastique de chanvre offrent une solution parfaitement viable.

Le plastique de chanvre permet déjà de fabriquer un plastique biodégradable

C’est une réalité encore trop peu connue, mais il existe des alternatives au plastique et au plastique recyclé. Effectivement, le recyclage du plastique n’est pas une solution idéale. D’abord, parce que le processus est très polluant. Ensuite, parce que le plastique se recycle mal et toujours partiellement. Heureusement, il existe des solutions naturelles et biodégradables pour remplacer le plastique.

Le plastique de chanvre est l’une de ces solutions. Elle compte parmi les propositions les plus efficaces pour lutter contre le plastique qui se répand partout sur la planète. Une bouteille de 33 cl fabriquée en plastique de chanvre met seulement 73 jours pour se biodégrader intégralement sans laisser la moindre trace de pollution. Une solution radicalement efficace donc.

Surtout, le plastique de chanvre a un avantage considérable : il ne produit pas de microplastiques. Effectivement, beaucoup de plastiques écologiques ne le sont qu’en théorie. En se biodégradant, ils dispersent de nombreux microplastiques qui empoisonnent l’environnement. Ils sont invisibles à l’œil nu et le plastique semble donc biodégradable. Pourtant, il n’est pas intégralement dégradé par l’environnement et il participe à le polluer. Ce n’est pas le cas du plastique de chanvre.

Les masques en chanvre et en plastique de chanvre contre la pollution

Le chanvre est une matière première très ancienne qui a été abandonnée par les sociétés industrielles. Pourquoi ? Parce qu’elle coûte un peu plus cher que le plastique issu du pétrole, mais aussi parce que nous parvenons que depuis peu à produire des produits en plastique de chanvre d’aussi bonne qualité.

D’ailleurs, les producteurs de produits en chanvre ont profité de la pandémie mondiale pour prouver que cette matière première était idéale. En plus de s’adapter parfaitement aux impératifs écologiques de notre époque, elle permet de fabriquer des masques chirurgicaux qui répondent parfaitement aux exigences de la lutte contre le coronavirus.

Les masques qui utilisent du chanvre et du plastique de chanvre sont donc l’opportunité rêvée de se protéger efficacement du coronavirus sans polluer.

Le plastique des masques jetables est une catastrophe écologique

Les plastiques de chanvre et les masques jetables en chanvre sont aussi l’opportunité de rappeler combien la crise du coronavirus a aggravé le problème de la pollution liée au plastique. Les masques chirurgicaux sont souvent considérés avec légèreté. Effectivement, comme ils ont l’air principalement composés de papier, il est presque normal de ne pas s’inquiéter de les jeter n’importe où.

Pourtant, ces masques contiennent plusieurs couches de protection (trois au minimum), dont certaines cachées par les autres. Or, certaines de ces différentes couches contiennent également du plastique et des microplastiques. Cela permet de renforcer l’étanchéité des masques, mais aussi leur solidité. Si vous avez déjà porté un masque sous la pluie, vous avez sans doute remarqué qu’il ne se désagrège pas comme il devrait le faire si on s’en tient à la première impression qu’il offre.

C’est donc nécessaire pour que les masques soient efficaces, mais cela implique d’être vigilant. D’abord, il ne faut surtout pas les jeter hors des poubelles. Ensuite, il faut impérativement se tourner vers des solutions plus écologiques si elles sont disponibles. Les masques réutilisables ne sont pas toujours les plus adaptés à toutes les situations. Le masque jetable en chanvre et en plastique de chanvre devient alors la meilleure solution possible.