2 months ago

Frederique Constant Highlife Perpetual Calendar Manufacture : la grande vie !

Le hasard fait parfois bien les choses. Alors que je discutais longuement avec Clément Grenier, nouvel ambassadeur français de Frederique Constant, le footballeur me déclarait son amour pour la montre Highlife Perpetual Calendar Manufacture. Une montre que je portais précisément à mon poignet depuis plusieurs semaines, en vue de cet article…

Highlife, la renaissance d’une ligne iconique chez Frederique Constant

Frederique Constant a beau être une jeune marque horlogère (elle a été créée en 1988), elle semble être à la recherche d’un nouveau souffle depuis quelques mois. Et pour cela, elle ne lésine pas sur les moyens !

Outre le partenariat avec Clément Grenier, la maison suisse a récemment lancé sa smartwatch Vitality, une élégante montre connectée qui succède à l’Horological Smartwatch et qui tend à prouver que ce type d’accessoire ne s’adresse pas qu’aux plus geeks d’entre nous. Preuve de l’intérêt de ce nouveau modèle ? Il sort des sentiers battus en étant désormais disponible à la Fnac ! Sans doute une première pour une montre de luxe (elle est vendue à 895 euros) !

Mais en cette année 2021, alors qu’elle s’apprête à souffler ses 33 bougies, c’est une renaissance un peu moins “christique” mais tout aussi fascinante à laquelle on assiste chez Frederique Constant : le retour de la collection Highlife, apparue pour la première fois en 1999. Loin d’être une réédition, cette proposition fait souffler un vrai vent de fraîcheur, tout en reprenant les ingrédients qui ont fait le succès de la marque : un style affirmé, une vraie montre de qualité suisse et un prix “abordable” pour un garde-temps de ce calibre…

Aujourd’hui, trois nouveaux modèles composent la nouvelle famille Highlife :

  • Highlife Automatic COSC : la plus “basique”, mais pas la moins élégante ;
  • Highlife Heart Beat : un classique chez Frederique Constant, avec le cadran ajouré ;
  • Highlife Perpetual Calendar Manufacture : la plus haut de gamme, avec un mouvement “maison”.

C’est précisément ce dernier modèle que j’ai pu arborer à mon poignet pendant ces dernières semaines. Et autant vous le dire tout de suite : j’ai été séduit !

Montre Frederique Constant Highlife Perpetual Calendar acier

Gros plan sur la Highlife Perpetual Calendar

Ce n’est pas la première fois que j’ai la chance de porter une montre Frederique Constant. Par le passé, j’ai déjà pu tester l’Horological Smartwatch 2 et la sublime Classic Manufacture Worldtimer, capable d’afficher simultanément l’heure de 24 villes du monde. On change aujourd’hui complètement de registre avec cette Highlife Perpetual Calendar.

Frederique Constant soigne la présentation

Le premier coup de coeur avec cette montre intervient avant même le déballage. Dans une belle boîte en carton vert qui invite à “vivre sa passion”, on retrouve un magnifique coffret en bois. Au-delà de l’aspect visuel, l’odeur est déjà envoûtante. Mais comme on n’est pas là pour ça (!), j’ouvre rapidement l’écrin pour faire enfin la connaissance de cette nouvelle montre Highlife.

En soulevant le couvercle, je découvre un garde-temps tout en acier, avec un élégant cadran bleu. Un deuxième tiroir cache un bracelet en caoutchouc bleu (dont le piqué n’est pas sans rappeler celui d’un polo) avec boucle ardillon. Sachez qu’il existe également une version avec un cadran blanc et un bracelet en cuir, plus classique, mais tout aussi séduisante.

Maintenant que les présentations sont faites, place à l’essayage et à la découverte approfondie de cette Highlife Perpetual Calendar Manufacture.

Coffret de la montre Frederique Constant Highlife
Coffret Frederique Constant Highlife Perpetual Calendar

Oh la belle bleue !

Pour ce test, j’ai donc choisi la montre en acier avec un cadran bleu. Celui-ci se pare d’un motif globe, “symbole d’harmonie et de la perfection du cercle” dixit Frederique Constant.

Ce décor discret permet d’accueillir avec finesse les différents compteurs avec la date à 3 heures, la phase de lune à 6h, le jour à 9h et les mois et années bissextiles à midi. C’est ce dernier qui fait la particularité des calendriers perpétuels en horlogerie puisque, vous n’avez pas à régler votre montre à la fin de mois de février pour passer au suivant, que celui-ci compte 28 ou 29 jours ! C’est anecdotique en un sens, mais cela témoigne d’un réel savoir-faire, d’autant que cette complication est généralement présente sur des montres de luxe bien plus chères que cette Highlife !

Les boutons de réglage de ces différentes fonctions sont habilement cachés dans le boîtier en acier de 41mm de diamètre et celui-ci est doté d’un système de changement rapide du bracelet (on va y revenir).

Pour faire vivre son garde-temps, Frederique Constant l’a doté de son calibre manufacture FC-775, un mouvement mécanique à remontage automatique qui offre une réserve de marche de 38 heures et que l’on peut admirer à travers le fond transparent du boîtier.

Montre Frederique Constant Highlife Perpetual Calendar - cadran
Montre Frederique Constant Highlife Perpetual Calendar - mouvement manufacture

Le bracelet intégré, la signature Highlife

Un bracelet en acier équipe la montre dans la version que j’ai choisie pour ce test. De l’acier brossé associé à des maillons polis pour une ensemble harmonieux, avec une boucle déployante. Moi qui ne suis habituellement pas fan de ce matériau, je trouve qu’il s’intègre parfaitement bien ici. Et pour cause : depuis 1999, la collection Highlife se caractérise par une absence de corne, qui permet au bracelet de “se fondre” dans la masse du boîtier. Visuellement, c’est très réussi.

Mais pour varier les plaisirs, on peut donc facilement changer ce fameux bracelet. Quelques secondes suffisent pour troquer mes maillons en acier contre le modèle en caoutchouc bleu : la montre devient moins formelle, plus urbaine… mais reste raffinée. La couleur rappelle celle du cadran, pour un ensemble très cohérent. Le changement de style est évident, et pourtant, il ne dénature pas l’ensemble.

Montre Frederique Constant Highlife Perpetual Calendar - bracelet

Les caractéristiques complètes de la montre

BoîtierAcier inoxydable ou acier plaqué or rose poli en trois parties
Diamètre 41 mm
Verre saphir bombé
Fond boîtier transparent
Etanche à 50 mètres
CadranArgenté ou bleu marine avec décor guilloché
Index appliqués argentés ou plaqués or rose avec traitement luminescent
Aiguilles des heures et minutes argentées ou plaquées or rose polies à la main avec traitement luminescent blanc
BraceletAcier inoxydable, acier inoxydable bicolore plaqué or rose ou cuir alligator noir
Bracelet supplémentaire en caoutchouc
MouvementAutomatique quantième perpétuel, calibre manufacture FC-775
Finitions perlées et Côtes de Genève circulaires
26 rubis, réserve de marche 38 heures, 28’800 alt/h
RéférencesFC-775V4NH2B : bicolore
FC-775S4NH6 : alligator noir
FC-775N4NH6B : acier/cadran bleu (le modèle testé ici)
FC-775S4NH6B : acier/cadran blanc)
Prix public conseilléMontre sur bracelet cuir : 8 495 €
Montre sur bracelet acier : 8 595 €
Montre sur bracelet acier bicolore : 8 795 €

Résumé : notre avis sur la montre Frederique Constant Highlife Perpetual Calendar

Pour quiconque aime l’horlogerie et la belle mécanique, cette montre est un très beau modèle. L’esthétique est soignée, à la fois raffinée et dynamique.

Surtout, la proposition de Frédérique Constant est très intéressante en termes tarifaires, avec des prix compris entre 8495 € et 8795 €. Bien évidemment, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses, mais on vous met au défi de trouver un autre modèle de cette qualité, doté d’un quantième perpétuel, dans un segment similaire. Dans la même collection, la Highlife Automatic COSC demeure bien plus accessible, à partir de 1695 euros.

Notez enfin que la marque suisse a aussi pensé aux collectionneurs, avec une Highlife Perpetual Calendar en or rose 18 carats, limitée à seulement 30 exemplaires pour le monde. Son prix : 29 995 euros.

Avis sur la montre Frederique Constant Highlife Perpetual Calendar Manufacture

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !