Citizen Promaster Marine Aqualand : l’aimant à eau

Montre Citizen Promaster Aqualand 200m

Citizen dévoile sa nouvelle Promaster Marine Eco-Drive Aqualand, une montre taillée pour les amateurs de plongée. Etanche à 200 mètres et alimentée par la lumière, elle donne irrésistiblement envie de se jeter à l’eau !

La montre de plongée Aqualand, un grand classique de Citizen

Au rayon horlogerie, les montres de plongée restent toujours très prisées… et pas uniquement par ceux qui partent à la conquête des fonds marins. Non, à l’instar des montres d’aviation, ces garde-temps renvoient une image d’aventurier, évoquant un homme qui n’a pas froid aux yeux, qui fait certes attention à son look mais qui n’a pas peur d’affronter les forces de la nature. On extrapole peut-être un peu… mais pas tant que ça.

Toujours est-il que les montres de plongée, chez Citizen, on connaît ! La première du nom, l’Aqualand, a vu le jour en 1985. Elle fut aussi (et surtout) la première à être équipée d’un « indicateur de profondeur à capteur électronique ». Pour renforcer ce sentiment d’expertise, la marque japonaise a fait évoluer son nom en 1989, la rebaptisant Promaster Aqualand.

En trois décennies, Citizen n’a eu de cesse d’améliorer sa technologie (notamment au niveau des capteurs), de s’adapter aux nouvelles normes et de proposer des montres toujours stylées. Pour cette année 2021, deux nouvelles versions de la Promaster Aqualand Marine 200m voient ainsi le jour, l’une en noir et rouge, l’autre en deux nuances de bleu. C’est cette dernière que j’ai pu porter au poignet pendant quelques semaines et que je vous propose de découvrir plus en détail ici.

Le test de la Promaster Aqualand Marine 200m

J’ai le poignet plutôt fin et je ne suis pas un plongeur émérite. Autant dire qu’à la base, cette montre Citizen ne semble pas taillée pour moi. Pourtant, celle-ci ne manque pas de charme…

L’appel des grands fonds… ou des petits !

Reconnaissons d’emblée que l’emballage ne fait pas franchement honneur à la montre qu’il contient. La boîte en carton paraît bien fragile, notamment si l’on compare à d’autres marques « accessibles » comme Michel Herbelin et Charlie Paris (puisque ce sont les deux derniers que j’ai pu tester). Mais on connaît le dicton, qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait… l’ivresse des profondeurs !

Et celle-ci est bien au rendez-vous avec cette montre étanche à 200 mètres. J’ai beau n’avoir jamais fait de plongée sous-marine, j’ai immédiatement envie de me jeter à l’eau avec ce joujou au poignet. Avec son gros boîtier de 50,4 mm de diamètre (pour 15,9 mm d’épaisseur) et son poids imposant de 152 grammes, cette Promaster Aqualand semble taillée pour les grands fonds. Cela se traduit aussi par la présence d’un capteur de pression à 9 heures ainsi que par le capteur d’eau situé juste au-dessus, sur le côté du boîtier.

Montre Citizen Promaster Marine Aqualand - capteur de pression
Montre Citizen Promaster Marine Aqualand - boucle ardillon
Montre Citizen Promaster Marine Aqualand - bracelet uréthane

Sur le cadran aussi, différents indicateurs nous prouvent que la Citizen n’attend qu’une chose : prendre un grand bain ! Il suffit d’actionner le bouton situé à 4 heures pour passer du mode « heure » traditionnel au mode « plongée ». A partir de là, et dès que le capteur d’eau est mouillé, l’aiguille de fonction nous indique la profondeur à laquelle on évolue. Je vous avoue qu’au pied de la cascade de la Pisserotte, non loin de Grenoble, la baignade est revigorante mais que l’aiguille n’a pas vraiment l’occasion de s’affoler : elle commence à bouger à partir de 1m de profondeur, avec des paliers tous les 3m, puis pourra rester en action jusqu’à 50 mètres de profondeur ! Des réglages supplémentaires permettent en outre d’indiquer la profondeur maximale enregistrée lors de la dernière plongée.

Pour le reste de ce test, c’est essentiellement en ville et au sec que j’ai pu porter cette Promaster Aqualand. Et celle-ci a parfaitement fait le job aussi ! Etant plutôt adepte du look t-shirt/basket que costume/chemise (surtout par ces chaleurs), la montre n’a eu aucun mal à s’intégrer dans ce style urbain avec son bracelet uréthane. Dans ces conditions, on pourra apprécier le fonctionnement à l’énergie solaire de la gamme Eco-Drive. Et si les aiguilles paraissent un peu massives en plein jour, elles assurent une lisibilité parfaite dans le noir (mais vraiment parfaite)… par exemple si vous voulez profiter de la réouverture des cinémas !

Montre Citizen Promaster Marine Aqualand dans le noir

Notre avis sur cette montre

En résumé, la Citizen Promaster Aqualand Marine 200m est une vraie montre de plongée au look (très) sportif qui sait aussi se montrer dans son élément hors de l’eau. Proposée à 695€, elle se place comme une alternative tout à fait crédible à une concurrent japonaise comme la Prospex Automatique Diver de Seiko !

Les caractéristiques complètes de la montre

BoîtierAcier inoxydable
50,4 mm de diamètre, 15,9 mm d’épaisseur
Couronne vissée
Etanche à 200 mètres
Bouton poussoir vissée
Lunette tournante unidirectionnelle
CadranBleu ciel et bleu marine
BraceletUréthane (avec extension de bracelet), boucle ardillon
FonctionsDate
Etanchéité 20 bar
Mode plongée – Profondimètre
Chronographe
Fonction indicateur de réserve de marche –
Alarme d’ascension rapide – Capteur d’eau
MouvementCal. B740 – Eco-Drive
Alimenté par énergie solaire
Précision de +/- 15 secondes par mois
RéférencesBJ2169-08E (modèle bleu foncé / bleu clair)
BJ2167-03E (modèle noir / rouge)
Prix public conseillé695 euros
Montre Citizen Promaster Marine Aqualand

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !