Black Bay Fifty Eight Bronze : Tudor complète le podium

Tudor Black Bay 58 Bronze Boutique Edition

Elle existait déjà en or 18 carats et en argent 925. Désormais, l’iconique Black Bay Fifty-Eight de Tudor se décline dans une nouvelle version en bronze. Et croyez-nous, cette montre mérite bien mieux que la troisième marche du podium !

La Black Bay 58, l’icone Tudor

Tudor fait partie des marques de montres les plus populaires du moment. A juste titre. Son histoire, elle, remonte à 1926 quand Hans Wilsdorf décide de créer une montre qui pourrait être vendue « à un prix plus bas que nos montres Rolex et qui soit digne de la même confiance traditionnelle ». Oui, « nos » montres Rolex, puisque Hans Wilsdorf est aussi le créateur de la prestigieuse maison horlogère.

Si on peut logiquement considérer Tudor comme la « société-fille » de Rolex, hors de question d’en faire une marque « low cost« . Tudor est une vraie belle maison horlogère suisse qui s’inscrit dans la plus pure tradition helvétique. Longtemps restée dans l’ombre de Rolex, elle a gagné en indépendance depuis le début des années 2010, produisant même ses propres mouvements « manufacture ».

Loin de ses premières Oyster et Submariner, Tudor propose aujourd’hui des montres qui « ne doivent rien à personne » : la Pelagos est un modèle très prisé par les amateurs de plongée sous-marine quand la Black-Bay est à l’aise sur tous les terrains. D’ailleurs, cette dernière peut aujourd’hui être vue comme LE modèle emblématique de la marque.

Gros plan sur la Boutique Edition en bronze

La collection Black Bay est apparue en 2012 au catalogue Tudor. Immédiatement, la Tudor Heritage Black Bay Diver se distingue à Basleworld, avec son boîtier de 41 mm de diamètre, un verre saphir bombé et une étanchéité à 200m. Directement inspiré d’un modèle des années 1950, ce garde-temps aura contribué au succès de la Black Bay.

Après avoir introduit ses premiers mouvements « manufacture » en 2015, Tudor a donné un second souffle à sa nouvelle icone au Baselworld 2018, avec la première Fifty-Eight, une montre de 39 mm de diamètre qui rend hommage à la 6538 sortie en… 1958 (d’où son nom !).

Dotée d’un cadran et d’un bracelet noirs, avec un diamètre réduit à 39mm, elle devient rapidement un best-seller… et c’est encore le cas en 2021. Entre-temps, Tudor a dévoilé une « 58 » Navy Blue en 2020, seule nouveauté de cette année si particulière récompensée au Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

En avril 2021, la marque surprend son monde (et même ses propres collaborateurs) en dévoilant deux nouvelles versions en or 18 carats (avec un cadran vert, évidemment !) et en argent 925. Il ne manquait alors plus qu’une « médaille » de bronze pour compléter ce prestigieux podium et c’est désormais chose faite avec cette Black Bay Fifty Eight Bronze Boutique Edition.

Boutique Edition, car cette montre, sans être une édition limitée, ne sera disponible à la vente que dans les boutiques mono-marques Tudor. Soit seulement une cinquantaine de points de vente dans le monde (Rome, Londres, Cologne… mais pas en France !).

Les principales caractéristiques ne changent pas, bien sûr, avec toujours ce boîtier de 39mm, ce verre bombé, ces 3 aiguilles et ce fond plein. Après le noir, le bleu, le taupe et donc le vert, le cadran se pare de marron sur cette nouvelle version, légèrement plus clair au centre, offrant un dégradé aussi discret qu’élégant.

Cadran de la Black Bay 58 Bronze

Si Tudor a l’habitude de travailler le bronze (déjà vu sur certains modèles de 2016 et 2019), c’est la première fois qu’une montre de la maison est intégralement en bronze, puisque même le bracelet de cette Black Bay Fifty-Eight est composé avec ce précieux métal. Celui-ci bénéficie en outre d’un auto-ajustement avec le fermoir T-Fit, jusqu’à 8 mm (l’équivalent d’un maillon) : pratique pour ne pas avoir une montre trop serrée à son poignet. Et pour ceux qui voudraient éviter le total look bronzé, un second bracelet tissé bordeaux et doré est inclus dans l’écrin de la montre.

On pourrait redouter un aspect trop « bling bling » ou tape-à-l’oeil avec une montre 100% bronze, mais il n’en est rien. Comme toujours, Tudor a opté pour une finition satinée, presque mate, pour un rendu des plus soignés, et on peut d’ailleurs rendre hommage aux « petites mains » de la manufacture suisse pour ce travail.

Ainsi, quand le bronze arrive dans les ateliers Tudor, il ne s’agit que de « morceaux » de métal. Il est ensuite transformé en lopin (un cylindre de bronze) puis, après avoir été longuement chauffé, en carrure de montre, en une seule opération. Il faudra ensuite 40 opérations supplémentaires, réalisées à la main, pour que le boîtier soit parfaitement façonné, sans jamais que le bronze ne soit en contact avec la peau afin de ne pas s’oxyder.

Ce n’est que lorsque vous l’aurez portée pendant de longues heures que l’oxydation naturelle interviendra. C’est précisément cette patine qui fait le charme du matériau et qui rendra cette Black Bay Fifty-Eight Boutique Edition unique à chaque propriétaire. Vendue au prix de 4250€, elle vous attend dans l’une des 50 boutiques Tudor à travers le monde.

Tudor Black Bay Fifty Eight Bronze avec bracelet tissé

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !