Zenith Chronomaster Revival El Primero A3817 : aussi belle dehors que dedans

A première vue, la nouvelle Chronomaster de Zenith est une montre classique avec une allure résolument vintage. Ce n’est qu’en l’observant de plus près qu’on se rend compte qu’il s’agit d’un modèle d’exception. Un garde-temps à quelque 8000 euros, que j’ai eu la chance de porter à mon poignet ces dernières semaines. Mais qu’est-ce qui rend la Chronomaster Revival A3817 si désirable ? Réponse dans cet article…

Montre Zenith Chronomaster Revival A3817

1971-2021 : la montre A3817 a 50 ans !

Pour bien comprendre pourquoi cette nouvelle Chronomaster émoustille les amateurs d’horlogerie, une petite leçon d’histoire s’impose. Ou plutôt un bref retour sur la marque Zenith.

L’historique maison suisse fondée en 1865 par Georges Favre-Jacot a connu une étape importante en 1969 en dévoilant son calibre 3019 El Primero, alors présenté comme « le premier chronographe automatique ». Ce mouvement révolutionnaire, devenu l’emblème de la marque, a d’abord équipé le modèle A386 avant d’animer la A3817 en 1971.

Cette nouvelle montre arborait le boîtier tonneau en acier de son aînée ainsi que son cadran tricolore. Surtout, ce chronographe A4817 n’allait être produit qu’à 1000 exemplaires, demeurant « l’une des références les plus recherchées parmi les premiers garde-temps El Primero ». On n’en trouve d’ailleurs que très rarement sur des sites spécialisés dans l’achat de montres de luxe (Chrono24, Crésus, Kronos360…) et leur prix s’envole régulièrement au-delà de 15 000 euros.

Alors que cette montre culte fête ses 50 ans en 2021, la voir rééditée au sein de la gamme Revival de Zenith apparaît presque comme une évidence.

Zoom sur la Chronomaster Revival A3817 de Zenith

Comme toutes les montres Revival, cette nouvelle version de la A3817 reste fidèle à l’originale. Livré dans son petit étui en mousse dure (au style très moderne, lui), le chronographe Zenith arbore donc ce fameux boîtier sportif en acier de forme tonneau, d’un diamètre de 37 mm seulement. Fin et élégant, il entoure l’emblématique cadran laqué blanc avec ses 3 compteurs tricolores (gris clair, gris foncé et bleu marine)

Les aiguilles des heures et minutes, en acier rhodié et facetté avec un liseré bleu et beige, se parent d’un revêtement luminescent. L’aiguille centrale du chronographe, elle, se distingue clairement en optant pour une teinte rouge vif.

Parlons chiffres

Pour le reste, on remarque l’indication de la date à 4h30 et une échelle tachymétrique faisant aussi office de pulsomètre. Rappelons que cette dernière fonction sert à mesurer votre pouls. L’échelle étant ici graduée pour 15 pulsations, cela signifie que s’il vous faut 15 secondes pour compter 15 pulsations, votre rythme cardiaque est de 60 battements par minute.

Pour être complet, on peut aussi rappeler que le tachymètre sert à mesurer une vitesse moyenne entre 2 points précis : la base 1000 indiquée sur cette Revival A3817 vous donnera ainsi votre vitesse indicative pour parcourir 1000 mètres, soit 1 kilomètre.

Pour en finir avec les chiffres, et revenir avec des considérations d’ordre plus esthétique, il convient de souligner que l’échelle des secondes prend la forme d’un motif pyramidal aussi appelé « dent de requin » : originalité et effet rétro garantis !

Tachymètre et Pulsomètre de la montre

Le calibre El Primero s’exhibe

Zenith fait tout de même quelques infidélités à sa montre d’origine puisque le fond de cette Chronomaster Revival A3817 n’est pas en acier mais bien transparent. Cela permet d’admirer ce fameux calibre El Primero qui oscille à 36 000 alt/h et offre une réserve de marche de 50 heures.

Enfin, histoire de varier les plaisirs, deux options de bracelet sont possibles : le traditionnel modèle « échelle » en acier ou l’élégant bracelet en cuir de veau brun clair. C’est celui-ci que j’ai choisi pour vous faire découvrir cette montre et sa souplesse et son toucher sont exceptionnels. La boucle ardillon arbore discrètement l’étoile Zénith… que l’on retrouve aussi sur la couronne et la masse oscillante.

Mouvement El Primero Zenith
Couronne de la montre Zenith A3817
Bracelet de la montre Zenith A3817

En résumé, notre avis sur la Zenith Chronomaster Revival A3817

Au final, cette réédition du chronographe A3817 est une vraie réussite. Conçue dans le respect du garde-temps de 1971, cette montre demeure toujours aussi élégante et raffinée.

Et comme sa production n’est pas limitée cette fois à 1000 exemplaires, davantage d’amateurs d’horlogerie et collectionneurs pourront se laisser tenter : il faudra débourser 8300 euros pour le modèle avec bracelet acier ou 7800 euros pour celui avec le bracelet en cuir présenté ici.

Avis sur la Zenith Chronomaster Revival A3817

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !