Nouvelles montres The Electricianz : une expérience à vivre !

Montre The Electricianz E-Circuit Black

Ah, elles sont nombreuses les marques promettant de casser les codes de l’horlogerie (ou de tout autre secteur, d’ailleurs). Mais depuis 2017, force est de constater que The Electricianz y parvient à merveille. Ce devrait encore être le cas avec sa nouvelle collection annoncée comme « une première mondiale » !

Qui se cache derrière the Electricianz ?

On vous l’accorde : The Electricianz n’est pas la marque horlogère la plus connue. Mais c’est assurément l’une des plus atypiques du moment. D’ailleurs, si vous êtes un fidèle lecteur de Masculin.com, peut-être vous souvenez-vous que nous vous avions déjà présenté la marque, en 2018, avec sa montre The Mokaz. Sa particularité ? Proposer une esthétique steampunk et transformer une « simple » montre à quartz en accessoire luxueux et original.

Trois ans après, cette montre attire toujours autant le regard avec son style étonnant et son cadran éclairé. Une raison suffisante pour suivre attentivement le nouveau lancement de la marque… D’autant que les créateurs de la marque ont le sens du spectacle pour annoncer sa nouvelle collection.

The Electricianz a choisi le financement participatif (sur Kickstarter) pour lancer sa « dernière innovation » et quelques heures ont suffi pour atteindre l’objectif (plus de 25 000€ récoltés en 24 heures, alors que 10 000CHF, soit 9 314€, étaient demandés au terme de la campagne de 30 jours). A défaut de plaire à tous les amateurs d’horlogerie traditionnelle, la marque suisse menée par le « capitaine Laurent Rufenacht » a su fédérer une vraie communauté. Celle-ci porte d’ailleurs un nom, les #Voltloverz, tandis que The Electricianz désigne plus largement « les Individus Curieux, Audacieux et Inventifs Qui transcendent leur Energie en Projets, Créativité, Vie« .

Pendant de longs mois, Laurent et son équipe d’ingénieurs, designers et gamers ont donc laissé parler leur inventivité pour développer une nouvelle collection complète « hybride mécanique ».

Laurent, capitaine de The Electricianz

Hybrid Mechanical Time Display : la montre automatique devient électrique

Annoncer une première mondiale en horlogerie, ça sent le réchauffé, non ? On se souvient encore de l’oscillateur Monolithic de Frederique Constant, qui équipait au printemps dernier la première montre mécanique à remontage automatique à atteindre une fréquence de 40 Hz. Pourtant, aujourd’hui, c’est bien quelque chose de « jamais vu » que dévoile The Electricianz.

Son Hybrid Mechanical Time Display s’invite dans 7 nouvelles montres qui associent un mouvement mécanique à remontage automatique à un module électronique alimenté par une pile au lithium. Exit la montre à quartz découverte avec The Mokaz, on est bien en présence d’une « vraie » montre automatique. Celle-ci est animée par un mouvement squelette Miyota 8N24 offrant 42h de réserve de marche.

Mais à côté de cela, une pile vient alimenter 10 LEDs qui permettent d’éclairer le cadran de façon ludique et originale, « 5 pour Chasser les Ténèbres et 5 pour s’Amuser avec une Seconde Rétrograde Lumineuse ». Un bouton poussoir situé à 9h permet en effet d’activer la fonction seconde pendant 5 secondes.

Certes, cela ne sert pas à grand-chose, mais l’objectif affiché est de faire de la lecture de l’heure une expérience à part entière. Cela se traduit aussi par le fond du boîtier semi-transparent, qui, à défaut de laisser admirer le mécanisme horloger, affiche un circuit imprimé et les lettres ELZ colorées.

Côté style, les 7 montres hybrides mécaniques de The Electricianz se parent d’un boîtier acier 316L de 43mm de diamètre. Selon le modèle choisi, sa couleur pourra changer, de même que celles des LEDs et le bracelet en cuir de veau :

  • E-Blue : boîtier acier, cadran bleu, LEDs bleues, bracelet bleu ;
  • E-Code : boîtier acier, cadran noir, LEDs blanches, bracelet noir ;
  • E-Bronze : boîtier acier PVD bronze, cadran noir, LEDs jaunes, bracelet noir ;
  • E-Copper : boîtier acier PVD cuivre, cadran bleu, LEDs bleues, bracelet bleu ;
  • E-Circuit bronze : boîtier acier PD bronze, cadran noir avec circuit imprimé visible, LEDs jaunes, bracelet marron ;
  • E-Circuit black : boîtier acier PVD noir, cadran noir avec circuit imprimé visible, LEDs jaunes, bracelet noir ;
  • E-Gun : boîtier acier PVD métal, cadran noir, LEDs rouges, bracelet noir.

Pour compléter l’expérience, The Electricianz a fait le choix d’un packaging audacieux : chaque montre prend place dans un étui hermétique en papier recyclé et matière eco-responsable inspiré de l’industrie micro-électronique.

Avec le succès de la campagne de financement, la production va pouvoir être rapidement lancée et les premières livraisons de ces montres Hybrid Mechanical sont attendues d’ici février 2022. Côté prix, les pré-commandes permettent de passer à la montre automatique électrique à partir de 375 CHF (environ 350€), alors que le prix final, lui, est annoncé à 625 CHF (580€).

Packaging The Electricianz

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !