Yonger & Bresson : la renaissance d’une marque horlogère historique !

Après avoir connu un grand succès dans les années 1970, la marque horlogère française Yonger & Bresson a quelque peu disparu du paysage. C’est sur Kickstarter qu’elle amorce son retour en cette fin d’été 2021, avec une nouvelle collection qui ne manque pas d’intérêt : Le Singulier. Nous avons pu la découvrir en avant-première !

Petite histoire de la marque horlogère Yonger & Bresson

Si une maison aussi prestigieuse que Jaeger-LeCoutre doit bien son nom composé au patronyme de ses deux co-fondateurs, n’allez pas chercher de monsieur Yonger derrière Yonger & Bresson.

Fondée en 1975, la marque a connu une histoire mouvementée en un demi-siècle d’existence. Ainsi, c’est au coeur de Paris, dans le quartier du Marais, qu’elle a vu le jour, sous l’impulsion des frères Louzon. Le nom de la marque, lui, renvoie à deux éléments bien distincts :

  • Yonger, inspiré du mot anglais « younger« , qui signifie « plus jeune », et qui doit témoigner de la modernité affichée par les montres de la marque ;
  • Bresson évoque le photographe Henri Cartier-Bresson et permet aux fondateurs de souligner la technique et le sens du détail apportés à leurs créations.

Décidément très au fait des questions marketing, les frères Louzon ajoutent une couronne en guise de logo, conférant un luxe certain aux montres Yonger & Bresson. ET ça marche ! Alors que les maisons historiques traversent une crise sans précédent, la nouvelle marque française surfe sur le succès de la montre à quartz et connaît un succès croissant.

La maison connaît en revanche un sérieux déclin à la fin des années 1980, changeant de propriétaire à plusieurs reprises. Finalement rachetée par le groupe Ambre, installé dans le Doubs, à Morteau, elle tente de se renouveler avec des montres (à quartz principalement) aux noms typiquement parisiens : Haussmann, Versailles…

Au début des années 2000, la marque commence même à développer son propre mouvement maison, baptisé… Ambre (!) et dévoilé à Baselworld 2011. S’en suivront plusieurs modèles automatiques comme la Chenonceau ou la De Vigny, à la fois sobres et élégants, mais qui peinent malheureusement à trouver leur public.

Si elle ne disparaît pas totalement, la marque Yonger & Bresson est alors plus ou moins mise en sommeil, jusqu’à cet automne 2021.

Le Singulier, la nouvelle montre de Yonger & Bresson

Si Yonger & Bresson revient sur le devant de la scène, elle le doit beaucoup au succès récemment rencontré par les montres Yema. De fait, les deux marques appartiennent au groupe Ambre et le rebranding de Yonger & Bresson devrait suivre le même processus que celui sa marque soeur.

C’est donc sur Kickstarter que la nouvelle génération de montres Yonger & Bresson sera officiellement lancée le 15 octobre 2021. Le nom de cette nouvelle collection : Le Singulier.

Depuis plusieurs jours déjà, nous avons eu la chance de porter les premiers prototypes de ce nouveau garde-temps. Celui-ci se décline en trois versions différentes : silver (argenté), gold (doré) et PVD noir.

Trois nouvelles montres Yonger & Bresson Le Singulier

Si le premier la joue classique chic, le deuxième mise sur une esthétique résolument vintage quand le dernier affiche une modernité certaine (il y en a donc pour tous les goûts !). Dans les trois cas, on retrouve un boîtier tonneau de 36 x 49mm en acier 316L.

Le verre minéral bombé (résistant aux rayures) ajoute de la rondeur à l’ensemble et se distingue par la présence du logo (la fameuse couronne) et de la mention « automatique » directement gravés dans la masse. Très ajouré et travaillé (peut-être trop), le cadran squelette d’inspiration Art Déco permet d’admirer le mécanisme, le très répandu calibre japonais Miyota 8N24 (le même que sur les nouvelle montres The Electricianz dont nous avons parlé ici).

Le dos du boîtier est gravé ET ajouré
Montre Yonger & Bresson - dos du boîtier
Le bracelet est en silicone avec boucle déployante
Montre Yonger & Bresson - bracelet silicone
Le logo Yonger & Bresson, une couronne sur la couronne
Montre Yonger & Bresson Le Singulier gold

Enfin, Yonger & Bresson apporte un contraste supplémentaire avec son bracelet en silicone noir, dont les lignes épurées tranchent avec le cadran. Un bracelet en cuir noir/brun pourra également être associé à la montre au moment de la commande.

S’inscrivant dans la plus pure tradition Yonger & Bresson, avec une inspiration parisienne assumée oscillant entre tradition et modernité, cette nouvelle collection Le Singulier ravira les amateurs de belles montres. Notamment ceux qui veulent faire leurs premiers pas dans l’horlogerie haut de gamme, qui pourront ainsi arborer une montre automatique sans se ruiner : le prix est fixé à 299€ dans le cadre de la campagne de financement participatif, avant un tarif final affiché à 599€.

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !