Mido Ocean Star Decompression Timer 1961 : fan des sixties

Mido Ocean Star Decompression Timer 1961

Après une première réédition dévoilée en 2020, Mido remet le couvert et propose une nouvelle édition limitée de sa montre Ocean Star Decompression Timer 1961. Un accessoire haut en couleur, presque psychédélique, qui sent bon les années soixante !

La digne héritière de la Powerwind Diver

La nouvelle édition limitée de Mido fait référence à l’année 1961 : c’est à cette date que la ligne Ocean Star a vu naître la référence 5907, aussi appelée Powerwind Diver… ou « Rainbow Diver ». Un surnom qui sonne comme une évidence, tant cette montre attire le regard avec son cadran multicolore.

Loin d’être une simple coquetterie esthétique, ces cercles concentriques colorés permettaient d’afficher les différents paliers de décompression sur son cadran. Car, comme son nom l’indique aussi, la Powerwind Diver est aussi et surtout une montre de plongée.

Cadran de l'Ocean Star Decompression Timer 2021

Comprendre la lecture de ces paliers demandera un peu de gymnastique tout d’abord. Ainsi, le cercle bleu situé à l’extérieur du cadran affiche le chiffre « 40 » à midi, indiquant qu’il doit être utilisé dans le cas d’une plongée à 40m (ou 130 pieds) de profondeur.

Si l’on suit l’échelle, on voit que le chiffre « 0 » apparaît à 2h (ou 10 minutes). Cela signifie qu’aucun palier de décompression n’est nécessaire si vous restez à la même profondeur pendant 10 minutes. En revanche, si vous restez pendant 25 minutes, 30 minutes de décompression seront nécessaires, comme l’indique le chiffre « 30 » apparaissant sur le cadran à 5 heures (ou 25 minutes).

Cela semble complexe pour le profane, mais les plongeurs avertis s’y retrouvent très facilement ! Et pour ceux qui n’avaient pas l’intention de jouer les Jacques-Yves Cousteau, la Powerwind Diver de Mido pouvait s’avérer tout aussi utile (et stylée !) à la ville, avec son cadran psychédélique parfaitement dans l’air du temps.

Publicité issue d’un magazine de plongée de 1968 (Nick, Ad Patina & AlphaHands)
Publicité de 1968 pour la Montre Mido 5907

Gros plan sur la nouvelle Ocean Star Decompression Timer de 2021

Un simple coup d’oeil suffit pour comprendre que la nouvelle édition limitée de Mido reste fidèle à l’originale de 1961. L’échelle multicolore des paliers de décompression apparaît sur un cadran blanc argenté, au coeur d’un boîtier en acier poli de 40,5mm de diamètre.

Si le verre saphir de type « glassbox » (et donc légèrement bombé) contribue au look vintage de la montre, cette Ocean Star Decompression Timer affiche aussi un visage plus moderne avec sa lunette bleu turquoise. Ce contraste se retrouve aussi au niveau du design des aiguilles, celle des heures se distinguant par sa toute petite longueur.

Au dos du boîtier, on retrouve l’étoile de mer iconique de la collection Ocean Star. Edition limitée oblige, la numérotation de la montre est de rigueur, avec une production limitée à 1961 exemplaires (un chiffre qui ne doit rien au hasard si vous avez bien lu le début de l’article).

Mido Ocean Star Decompression Timer 1961 - dos du boitier

Il ne faudrait pas oublier que cette Ocean Star Decompression Timer est une montre de plongée. Aussi, la couronne et le fond sont vissés pour offrir une étanchéité parfaite jusqu’à 200 mètres de profondeur. A l’intérieur, c’est le Calibre 80 de Mido qui fait vivre ce garde-temps, lui offrant une réserve de marche conséquente de 80 heures.

Présentée avec un élégant bracelet en maille milanaise (de l’acier poli tressé), cette réédition de la Powerwind Diver est livrée dans un bel écrin, accompagnée de deux bracelets supplémentaires : l’un en cuir patiné marron, l’autre en textile bleu turquoise avec des points de couture qui rappellent les couleurs de la tabelle.

Disponible le 1er novembre 2021, cette Ocean Star Decompression Timer 1961 Limited Edition est vendue au prix de 1150€.

Montres Mido Ocean Star Decompression Timer 1961
Coffret Mido Ocean Star Decompression Timer 1961

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !