Le jean : une histoire d’amour qui ne se démode pas

Le jean à travers les âges

Si vous portez un jean Levi’s aujourd’hui, sachez que d’autres l’ont fait avant vous, depuis presque 150 ans déjà ! He oui, le jean ne date pas d’hier. C’est une histoire d’amour qui ne cesse de croître, alors qu’année après année, de nouveaux modèles sont conçus par les créateurs de mode, eux aussi fascinés par ce tissu unique.

Voici un bref historique du jean ; une pièce de linge qui ne risque pas de disparaître bientôt des boutiques de vêtements.

Breveté en 1873

L’homme d’hier et d’aujourd’hui, qu’il soit travailleur, homme d’affaires, rock star ou père à la maison, entretient une relation d’amour avec ces pantalons uniques, que sont les jeans pour homme. Il est adopté par tous pour ses qualités diverses, dont le fait qu’il est résistant, mais surtout pour son look si particulier.

Le jean denim a été breveté en 1873 par Jacob Davis et Levi Strauss. Le premier était tailleur, alors que le second possédait une entreprise de textile de vente en gros, établie à San Francisco. Ce sont les jeans que l’on porte encore aujourd’hui, et que l’on peut appeler de couture classique, en denim de couleur bleu indigo avec des poches et des rivets solides. Ils furent très appréciés, au départ, par les travailleurs. D’ailleurs, le modèle 501 de la marque Levi’s, peut être considéré comme « l’original », car il fut créé en 1890.

Les premières modifications

Le jean a évolué très rapidement. En effet, au cours des dix années qui suivirent son lancement, il a subi de nombreuses modifications à son design, qui établiront des standards visuels de la marque Levi’s, tels qu’on les connaît aujourd’hui. On lui ajouta tout d’abord le fameux arc double de coutures en fil orangé, pour renforcer encore plus le pantalon.

En 1922, la marque ajoute des passants de ceinture, une addition importante, qui restera dans le temps sur tous les modèles. C’est en 1954 que les fermetures éclaires viendront remplacer les braguettes à boutons traditionnelles du jean. Cependant, un grand nombre marques variées choisissent encore aujourd’hui de les produire avec l’ancienne méthode, de braguettes à boutons.

Le jean, incontournable mode des hommes et des femmes

Quand Hollywood s’enamoure du jean

L’influence d’Hollywood a été importante dans la culture américaine au cours du siècle dernier. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que l’arrivée à l’écran du jean, porté par des acteurs aussi connus que John Wayne et Gary Cooper, dans les westerns de l’époque, fut crucial dans l’évolution de ce pantalon.

Les hommes avaient tous envie d’avoir l’air aussi viril que ces acteurs, considérés à l’époque comme des demi-dieux, et faisant fondre les cœurs de ces dames. Et les femmes ont elles aussi suivi la mode, adoptant le look d’actrices telles que Ginger Rogers et Carole Lombard, qui les portaient pour se donner un look vacances.

Le jean en signe de rébellion

Ce sont les années 50 qui ont apporté avec elles l’idée du jean comme symbole de rébellion, chez les jeunes. Encore une fois, cette tendance fut soutenue par des grandes stars du cinéma (James Dean, Marlon Brando,…), mais aussi, cette fois, par celles de la musique.

En effet, Elvis Presley et d’autres vedettes montantes du rock’n’roll ont adopté à leur tour le jean, et ont fait de lui une vedette de la contestation du conservatisme et de la lutte des classes sociales.

Un retour à la mode pour tous

Aujourd’hui, le jean fait partie de toutes les garde-robes, autant chez les femmes, que pour nous les hommes. Il est toujours aussi populaire comme pantalon, mais le denim est aussi utilisé pour des chemises et des vestes.

On le porte en été comme en hiver, dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. The Kooples et Guess sont de beaux exemples de jeans modernes (même s’il existe de nombreuses marques à découvrir) et pour les nostalgiques, le Levi’s 501, à l’origine de cette mode, se trouve encore sur les étagères des boutiques, dans le monde entier.

A lire aussi :

Comment bien choisir un jean pour homme ?