Montre CODE41 NB24 – Edition 2 : deux fois plus belle ?

Après une première version plébiscitée, CODE41 revient avec une deuxième édition de son chronographe NB24. Une montre qui promet une « haute complexité » et de « hautes sensations ». Carton assuré ? On vous en dit plus dans cet article…

Depuis 5 ans, CODE41 casse les codes de l’horlogerie

On a récemment parlé sur Masculin.com de la façon avec laquelle Thomas Baillod bouleverse l’horlogerie suisse traditionnelle avec sa marque BA111OD. Et on ne pouvait s’empêcher alors de faire le parallèle avec le succès de CODE41. Same but different : si l’offre diffère, la volonté de réveiller ce secteur d’activité est manifeste chez ces deux marques. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux le font brillamment depuis quelques années !

Pourquoi CODE41 ?

La genèse de CODE41 remonte au printemps 2016. Il était alors question de projet Goldgena et on en avait déjà parlé ici. Le nom de la marque renvoie non seulement à l’indicateur téléphonique pour joindre la Suisse (+41) mais aussi au code d’erreur informatique : « Windows a réussi à charger le pilote de périphérique pour ce matériel mais ne peut pas trouver le périphérique matériel.Code 41″.

Cadran Chrono NB24 Code41

En quoi cette marque est-elle différente des autres ?

Proposer une distribution 100% digitale n’est pas dans les habitudes des maisons horlogères de luxe traditionnelle. Mais le fait de se passer d’intermédiaires (magasins, revendeurs…) permet à CODE41 de proposer des tarifs plus abordables que ses prestigieux concurrents helvètes par exemple.

Toujours dans un souci de baisse des prix, la marque a choisi de ne pas développer ses propres calibres, mais de nouer des partenariats avec des marques établies comme Sellita, ETA, Miyota et Concepto. Le mouvement qui équipe le Chrono NB24 reprend ainsi l’architecture du célèbre calibre Valjoux 7750 : peu de frais de développement, mais une fiabilité et une robustesse éprouvées.

Enfin, puisque l’argent est le nerf de la guerre, CODE41 a mis au point le label TTO (pour Total Transparence on Origin ou Transparence Totale sur l’Origine) et affiche une transparence totale sur ses prix. Une montre vendue à 4750€ coûte ainsi 2000€ à produire : CODE41 applique simplement un facteur multiplicateur d’environ 2,5. Comme l’explique la marque, le prix du produit n’est donc « pas le fruit d’un positionnement marketing mais le reflet direct du coût de fabrication« . Les maisons horlogères les plus prestigieuses ne peuvent clairement pas en dire autant…

Gros plan sur le chronographe NB24 – Edition 2 de CODE41

Avec sa volonté de transparence absolue et sa communication digitale parfaitement ficelée, la marque CODE41 a véritablement donné un coup de pied dans la fourmilière horlogère. Et ça marche, puisque la communauté ne cesse de grandir ! Le premier chronographe NB24, initié en avril 2020 et commercialisé en janvier 2021, a ainsi rencontré un « succès phénoménal » : 1380 exemplaires écoulés pour un chiffre d’affaires de 5 298 394 CHF. Soit un peu plus de 5 millions d’euros !

Titane ou AeroCarbon au choix

C’est donc tout logiquement que CODE41 a choisi de donner une « descendance » à ce garde-temps. Ou plutôt une Edition 2… et même deux éditions, l’une en titane grade 5 (43% plus léger que l’acier), l’autre en AeroCarbon (2 fois plus léger que le titane).

La masse oscillante périphérique, une rareté

Dans les deux cas, la montre conserve son allure sportive, avec son imposant boîtier de 42mm de diamètre et 13,7mm d’épaisseur. Mais c’est surtout le cadran qui attire immédiatement le regard, avec son architecture très travaillée et ses différents inserts colorés.

Partiellement ajouré, il permet d’admirer la masse oscillante périphérique, une caractéristique que l’on retrouve généralement chez des montres de luxe beaucoup plus chères (et qui ne se laisse souvent admirer qu’à travers le fond transparent de la boîte). Cette masse oscillante permet de faire vivre le mouvement manufacture NB24 à cames, lui-même basé sur le Valjoux 7750, oscillant à 28 800 alternances par heure et offrant une belle réserve de marche de 48 heures.

Pour le reste, on retrouve le système de bracelet interchangeable de CODE41, avec un petit nouveau pour ce chronographe NB24 – Edition 2 : un bracelet caoutchouc R41 décliné en 5 couleurs différentes.

Les différentes versions de la montre NB24 Edition 2 de Code41

Quel prix pour cette montre ?

La marque reste fidèle à sa politique de transparence. Les coûts de production du chrono NB24 – Edition 2 s’élèvent ainsi à 2012€ pour la montre en titane et 2206€ précisément pour celle en AeroCarbon (dont 1533€ pour le seul mouvement manufacture).

Appliquant son « coefficient multiplicateur », CODE41les propose respectivement à la vente à 4748€ et 5148€. Un investissement certain, mais un prix qui demeure largement inférieur à celui que pratiquerait une marque conventionnelle pour une montre de cette qualité.

Code41 Chrono NB24 - Edition 2 AeroCarbon