Paris Fashion Week Homme : premier aperçu des tendances 2022-2023

La nouvelle édition de la Fashion Week Homme de Paris a permis de lever le voile sur les premières collections de prêt-à-porter masculin pour la saison automne-hiver 2022-2023.

Des silhouettes amples, de la fantaisie, de l’émotion, beaucoup de présentations digitales (Walter Van Beirendonck, Issey Miyake, Yohji Yamamoto), mais aussi des défilés hauts en couleur (Vuitton, AMI Paris…) : voici ce qu’il faut retenir de cette semaine de la mode parisienne.

Dior Homme : 75 ans de savoir-faire

En 2022, la maison française souffle ses 75 bougies. Pour cet anniversaire, le directeur artistique Kim Jones a choisi de mettre en avant le « savoir-faire virtuose » de Dior, « du tailoring à la broderie, fil d’Ariane de 1947 jusqu’à aujourd’hui ».

On retrouve donc les grands classiques de la marque, à l’image de la veste Bar, réinterprétée au masculin avec élégance. Des étoiles (un peu), des fleurs (beaucoup) et des couvre-chefs habillent les mannequins qui défilent le long d’un pont si typiquement parisien. Sans en rajouter, Kim Jones démontre que la maison Dior n’a rien perdu de sa superbe… bien au contraire !

Louis Vuitton : en pensant à Virgil Abloh

Quelques mois après la disparition de son directeur artistique Virgil Abloh, la maison Louis Vuitton continue à partager la vision de ce créateur de génie, dans un Carreau du Temple complètement transformé par Yoann Bourgeois. Devant un parterre de stars impressionnants (Pharrell Williams, Kanye West, Tahar Rahim…), les mannequins ont défilé dans un décor de rêve, à tous les sens du terme. Après tout, quoi de plus logique qu’une mise en scène onirique pour donner vie à la collection Louis Dreamhouse ?

Mélange des matières et des techniques, silhouettes asymétriques, ce défilé Vuitton réinterprète les archétypes du vestiaire masculin, avec délicatesse, fantaisie et optimisme. Trois mots qui résument parfaitement Virgil Abloh.

AMI Paris : le défilé le plus glamour de cette Fashion Week Homme

AMI Paris fait partie de nos marques de vêtements pour homme préférées aujourd’hui. Notamment parce que son créateur, Alexandre Mattiussi, a su rendre « accessible » la haute couture au grand public. Mais pour présenter ses collections homme et femme automne-hiver 2022-2023, celui-ci s’est entouré de stars prestigieuses sur le catwalk. Parmi les mannequins à défiler lors de cette Fashion Week parisienne, on a ainsi pu reconnaître Emily Ratajkowski, Isabelle Adjani, Laetitia Casta ou encore Ben Attal !

L’imprimé animal (python ou léopard) s’invite indifféremment dans les silhouettes masculines et féminines d’AMI. Et si le noir est très présent, quelques tenues colorblock viennent nous en mettre plein les yeux. Quant aux longs manteaux et doudounes oversize, ils s’annoncent déjà comme des pièces incontournables de la prochaine saison froide.

Homme Plissé Issey Miyake a plus d’une corde à son arc

Pour l’automne-hiver 2022/23, Homme Plissé Issey Miyake s’est inspiré d’une… tente ! Baptisée Work of Arc, sa collection (présentée en digital pendant cette Fashion Week) reprend la structure et la composition de l’accessoire préféré des campeurs à travers un joli jeu de volume et de matières. Ici, les silhouettes sont amples, les vêtements enveloppent littéralement le corps. Le tour de force de Miyake, c’est de ne pas alourdir ses mannequins mais, au contraire, de donner l’impression que ceux-ci « flottent » !

L’ensemble est fluide, structuré grâce à des coutures et empiècement arqués, avec des looks monochromes dans les tons jaunes, orangés, pastel, noirs…

Gravalot : succès confirmé (et engagé)

Basé à Londres mais inspiré par l’Afrique, le label Gravalot est en train de se faire une jolie place à la Fashion Week homme de Paris. Après un premier défilé prometteur à l’été 2021, la marque fondée par Onye Anuna et Prince Comrie remet le couvert avec une collection automne-hiver 2022-23 baptisée Heavy Weather (soit « temps lourd » en VF).

Nouvelle figure de la mode engagée, Gravalot pointe du doigt les dérives de notre société. Ici, la collection capsule est notamment composée d’invendus et de vêtements de travail. Un soin tout particulier est aussi accordé au choix des tissus et l’on peut souligner la présence de drill de coton, une matière solide et durable et pourtant sous-exploitée dans le prêt-à-porter de luxe.

Les imprimés viennent rappeler les origines ghanéennes et nigériennes des créateurs, de même que le recours à certains éléments comme les cauris et l’hibiscus, cousu bien en évidence sur la poitrine, tel un badge que l’on arbore fièrement.

Rédigé par Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Réagir à cet article