Faut-il utiliser des embauchoirs pour ses chaussures ?

Pour bien prendre soin de ses souliers en cuir, il faut évidemment les nettoyer, les cirer ou les hydrater… et éviter de les porter tous les jours. Mais pour bichonner encore plus ses chaussures, un accessoire peut s’avérer très utile : l’embauchoir.

De quoi s’agit-il ? A quoi sert-il vraiment ? Comment bien le choisir ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre ici.

A quoi servent des embauchoirs ?

Si l’on est pas un expert en chaussures, le terme peut paraître barbare. Mystérieux, aussi. Mais de quoi diable parle-t-on en évoquant ces embauchoirs ? Eh bien, il s’agit de supports, généralement en bois, qui s’insèrent à l’intérieur de la chaussure et lui permettent de garder sa forme.

Les embauchoirs sont très utiles pour plusieurs raisons :

  • Ils aident à préserver les chaussures : les embauchoirs aident les souliers à conserver leur forme et empêchent le cuir de se plisser et de se froisser. C’est particulièrement important pour les chaussures de bonne qualité que vous souhaitez conserver en bon état pendant longtemps.
  • Ils aident à absorber l’humidité : en évacuant l’eau, les embauchoirs en bois empêchent le cuir de se dessécher, de se craqueler ou de se déformer.
  • Ils rendent les chaussures plus confortables : en les « remplissant », les embauchoirs rendent les chaussures plus agréables à porter. C’est particulièrement vrai pour les chaussures un peu trop grandes.

Parmi les autres propriétés de ces accessoires, on peut aussi dire qu’ils aident à évacuer les mauvaises odeurs de vos chaussures ou encore qu’ils éloignent les mites. Surtout si vous choisissez des modèles en cèdre, le meilleur bois pour faire fuir ces insectes nuisibles.

A lire aussi :

Les meilleurs conseils pour bien prendre soin de ses chaussures
Embauchoirs chaussures bois métal

Comment choisir vos embauchoirs pour vos chaussures ?

Tout d’abord, il est important de savoir que les embauchoirs ne sont pas une taille unique. Au contraire, ils doivent être adaptés à la taille et au style de vos chaussures.

Le must : l’embauchoir en bois

Si on les utilise le plus souvent avec des derbies ou richelieu en cuir, certains s’en servent aussi pour prolonger la durée de vie de leurs sneakers, par exemple. Dans ce dernier cas, des embauchoirs en plastique voire des tendeurs (avec une tige métallique flexible) peuvent convenir. En revanche, pour des souliers plus haut de gamme, préférez des modèles en bois de hêtre ou de cèdre, pour mieux absorber l’humidité, désodoriser les chaussures et, on l’a déjà dit, éloigner les mites !

Attention à la taille !

Pour trouver le bon modèle, vous pouvez soit prendre vos souliers avec vous lorsque vous achetez des embauchoirs, soit mesurer la longueur et la largeur de vos chaussures. Et puisque ces accessoires sont destinés à « remplacer » votre pied, il convient de choisir une taille similaire à celui-ci. Un embauchoir trop grand risquerait de déformer la chaussure quand, à l’inverse, un modèle trop petit ne tendrait pas le cuir et ne servirait donc à rien ou presque…

Par ailleurs, nombreux sont ceux qui se demandent combien de temps on doit laisser les embauchoirs dans ses chaussures : le plus simple est de les mettre en place dès lors que vous ne les portez pas. S’ils ont été bien choisis, il n’y aura aucun risque de déformation… au contraire !

Embauchoirs Bexley en bois de cèdre : 30€
Embauchoirs Bexley en bois de cèdre

Combien ça coûte ?

Quant aux marques à privilégier et au prix de ces accessoires, deux noms bien connus de la clientèle masculine sont à considérer de prime abord : Bexley et Finsbury. Les deux proposent des paires d’embauchoirs en cèdre rouge, dans des pointures allant du 38 au 47, avec des prix compris entre 30 et 40€.

Vous pourrez aussi en trouver dans la plupart des grandes enseignes de chaussures comme André, Besson

Embauchoirs en cèdre rouge Finsbury : 39,90€
Embauchoirs en cèdre rouge Finsbury

Ludovic

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.