Dentelle, lingerie sexy et unisexe : les nouvelles tendances 2023 des sous-vêtements pour homme

Slip ou caleçon ? Il serait bien trop réducteur de limiter l’underwear masculin à ces deux simples pièces… Le Salon International de la Lingerie 2023, qui s’est tenu à Paris, a ainsi permis de découvrir les nouvelles tendances en matière de sous-vêtements pour homme.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les marques osent sortir des sentiers battus. Boxer en dentelle, slip résille et autres dessous transparents semblent de plus en plus prisés par les créateurs.

Au rayon des bijoux pour hommes, les bracelets sont rois. Si la bague (et notamment la chevalière) ont encore de nombreux adeptes, le bracelet est l'accessoire à arborer au poignet pour parfaire son ...Lire la suite

La lingerie deviendrait-elle non-genrée à son tour ?

Voilà une question qui ne va pas plaire à tout le monde, mais qui mérite d’être soulevée. A l’heure où la frontière entre mode masculine et mode féminine n’a jamais semblé aussi ténue, où des pièces comme la jupe et le crop-top essaient de devenir des vêtements pour homme comme les autres, le traditionnel slip kangourou ultra-viril prend du plomb dans l’aile

Il s’agit d’une tendance forte observée au Salon International de la Lingerie 2023, mais celle-ci ne fait que confirmer les soubresauts aperçus depuis quelques mois déjà. Voire un peu plus. En 2017 déjà, on se demandait si les sous-vêtements pouvaient vraiment être unisexes. Plus près de nous, la marque suédoise KÖN a permis à son créateur Bill Heinonen de jeter un nouveau pavé dans la mare à l’été 2020.

KÖN se présente en effet comme « la marque la plus inclusive au monde », avec des sous-vêtements non genrés. Homme, femme, non binaire… Peu importe son genre du moment que l’on est bien dans son slip ! Si ce lancement n’a pas fait que des heureux, le succès semble bel et bien au rendez-vous.

Certaines personnes achètent mes sous-vêtements parce qu’elles pensent que ce sont les plus confortables qui aient jamais existé, tandis que d’autres les achètent parce qu’il est unisexe.

Bill Heinonen n’est pas le seul à vouloir casser les codes de l’underwear, mais c’est sans doute celui qui le fait avec le plus de « subtilité ». Ou, en tout cas, avec les sous-vêtements capables de plaire au plus grand nombre.

D’autres marques comme GFW (pour GenderFree World) ou Tomboy X proposent aussi, par exemple, des slips et boxers qui peuvent être portés par tous. Et si, en France, Le Slip Français a bien sorti sa première collection non-genrée, celle-ci ne concerne pas encore les sous-vêtements…

Les sous-vêtements pour homme font dans la dentelle

Au-delà de cette androgynie qui touche tous les rayons de la mode, l’une des vraies grosses tendances du moment dans l’underwear masculin, c’est bien la dentelle.

De la plus élégante à la plus osée, la dentelle veut rendre les sous-vêtements pour homme encore plus sexy. HOM, dont la réputation n’est plus à faire, a développé une ligne Temptation, dans laquelle on trouve des boxers et slips en dentelle microfibre, dont le motif évoque « l’animalité avec des zébrures en transparence ».

Dans le même esprit, une marque comme Cosabella, qui s’efforçait déjà de proposer de la lingerie féminine adaptée à toutes les morphologies, milite aussi pour l’inclusivité et n’hésite pas à intégrer la dentelle à ses collections masculines. Mais les hommes sont-ils réellement prêts à troquer leur habituel boxer en coton pour un slip aussi finement travaillé ?

Slip dentelle Cosabella
Slip dentelle homme Cosabella

Aubade, qui nous a habitués à partager ses leçons de séduction, adopte à son tour la dentelle tulle (mélange coton et modal ou coton bio) sur des boxers. Ajourés, certes, mais surtout très doux au toucher… et « incroyablement confortables », nous promet-on.

Pour 2023, la célèbre marque continue à s’inspirer du monde du tatouage pour sa nouvelle collection masculine. Cette capsule sensuelle comporte trois modèles très glamour, « jouant la complicité entre hommes et femmes pour un couple Aubade qui aime séduire et se séduire ». Voilà qui fait envie, n’est-ce pas ?

Même une maison historique comme Louisa Bracq, qui avait annoncé à l’été 2022 partir à la conquête de l’homme, a osé la transparence et la broderie dans sa collection masculine. Et n’allez pas croire que cela vous ôtera toute virilité, messieurs !

Si le string et le jockstrap sont encore associés à l’imagerie homosexuelle, les nouveaux sous-vêtements en dentelle qui apparaissent ici et là font souffler un vent de renouveau dans l’underwear masculin. Et si vous n’êtes pas encore prêts à passer à la lingerie sexy, rassurez-vous : les boxers imprimés ou unis demeurent des basiques indémodables. Même chez des marques comme Aubade et Louisa Bracq !

Pour aller plus loin :
Les meilleures marques de sous-vêtements pour homme

Boxer Louisa Bracq
Sous-vêtements homme Boxer Louisa Bracq

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Boxer trunk Aubade Homme
Boxer trunk Aubade Homme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont indiqués avec *