MEEKO : des baskets pour les amoureux.ses de la vie sauvage… qui ne veulent pas marcher pieds nus pour autant

Soyons libres, restons sauvages ! C’est le credo de la jeune marque française. MEEKO propose des baskets plus respectueuses du vivant et reverse une part importante de ses bénéfices à des associations de protection de la biodiversité. Chaque collection dispose d’une étiquette illustrée, ode à un écosystème que la marque contribue humblement à protéger. A travers chaque paire créée, chaque histoire et expérience partagées, MEEKO nous invite à nous reconnecter au monde sauvage. Qu’il soit une source d’inspiration et d’émancipation, à contre-courant d’une société un peu trop normée et aseptisée.

Pourquoi les baskets les plus en vues sont-elles toujours celles qui respectent le moins la vie ? 

Le plus grand flagship d'Europe d'Adidas vient d'ouvrir ses portes sur l'avenue des Champs Elysées. A cette occasion, la marque aux 3 bandes a fait appel à l'international de l'équipe de France Jules...Lire la suite

Maxime et Guillaume se rencontrent en 2017 à Paris. Malgré leur mode de vie urbain, ils partagent la même sensibilité pour le monde sauvage et la crise qu’il traverse. Ils partagent également un paradoxe : la grande majorité des produits qu’ils portent au quotidien contribuent, chacun à leur manière, à cette crise du vivant. Les deux amis s’intéressent particulièrement aux sneakers, qui symbolisent les dérives de la mode et de la mondialisation en général. Le constat est affligeant. Sur les 20 milliards de paires de baskets fabriquées par an, 95% sont fabriquées en Asie dans des usines aux conditions douteuses, alimentées par énergie fossile. Les matières principalement utilisées ont un fort impact sur le vivant (cuir, coton, caoutchouc, etc.). Le cuir low-cost d’Amérique du Sud est, par exemple, l’un des principaux facteurs de destruction de la forêt primaire Amazonienne. Malgré cela, les paires les plus en vues sont systématiquement celles avec le pire impact. 

Convaincus que l’on pouvait réconcilier la mode et le vivant, ils décident de lancer MEEKO. Le projet de sneakers responsables s’articule autour de trois axes :  

  1. Proposer des baskets mixtes plus respectueuses du vivant, avec un design dans l’ère du temps ;
  2. Financer des projets à impact positif pour la biodiversité ;
  3. Utiliser la marque pour promouvoir la liberté et l’émancipation, en s’inspirant du monde sauvage ;

Une approche design innovante pour limiter son impact sur la biodiversité.

MEEKO a étudié les principaux facteurs d’impact des baskets sur la biodiversité :

  • la surexploitation animale 
  • la surexploitation des ressources naturelles (forêts primaires, eau) 
  • la pollution liée au transport et à la fin de vie des produits ;
  • le recours aux énergies fossiles 

Sur chacun de ces points, la marque propose une réponse adaptée. D’abord, les paires sont (et seront toujours) vegan. Cela signifie qu’aucune matière animale n’est utilisée. Chaque matière est soit partiellement biosourcée (à base de déchets de pommes par exemple, comme le modèle Kiboko), soit recyclée (à base de plastique récolté en mer) et tracée (afin de s’assurer qu’elle n’est pas associée à la déforestation). Les fournisseurs sont Italiens et Portugais, et le tout est assemblé dans un atelier familial près de Porto. Cet atelier est alimenté à 80% par panneaux solaires. Enfin, la marque dispose d’un partenariat avec son fournisseur de semelles afin de recycler leurs modèles usagés.

Si les fondateurs expliquent que leur approche est encore « loin d’être parfaite », les baskets MEEKO restent bien plus respectueuses du vivant que la grande majorité des modèles du marché. A titre de comparaison, une paire de MEEKO émet en moyenne 6kg de CO2. C’est 3 à 4 fois moins qu’une paire de sneakers classique. Sans parler de données plus difficilement mesurables, comme le bien-être animal…

Un programme d’impact, pour des actions concrètes en faveur de la protection du monde sauvage.

Contribuer à la préservation de la vie sauvage a toujours été au cœur du projet. Dès son lancement, MEEKO a lancé #STEPCLOSER pour soutenir des ONGs locales engagées dans la protection des espèces menacées et de leur habitat naturel. La marque reverse ainsi 30% de ses bénéfices à ces associations via le programme. Cette initiative d’impact a démarré fin 2020 avec le Sumatra Rainforest Institute (SRI), une petite ONG de terrain située au Nord de l’île de Sumatra (Indonésie). Le SRI agit pour la forêt primaire et la protection des orang-outans de Tapanuli. Début 2022, une deuxième association a rejoint #STEPCLOSER : la Pams Foundation, une ONG Tanzanienne engagée pour la conservation des éléphants d’Afrique. 

Depuis ses débuts, près de 5000€ ont été reversés à ces ONGs.

La signature MEEKO : une étiquette illustrée unique sur chaque collection.

Chaque collection de baskets MEEKO dispose de sa propre étiquette graphique. Réalisées par l’illustratrice Marine Leonor, elles sont une ode au monde sauvage que la marque contribue humblement à protéger. Un monde qui inspire les fondateurs par sa liberté, ses couleurs et sa spontanéité.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Pour découvrir les collections disponibles, rendez-vous sur le site de la marque https://meeko.store 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *