Découvrez les plus belles montres de l’année 2012

Les grands noms de l’horlogerie ont rendez-vous au salon Les Montres

Voici un salon qui porte bien son nom. La neuvième édition du salon « Les Montres » rassemble effectivement cette semaine l’élite de l’horlogerie de luxe à Paris. Pour cette manifestation ouverte gratuitement au public, les plus grandes marques seront de la partie pour dévoiler leurs nouveaux modèles.

Les montres de 17 maisons horlogères

Les plus belles montres de la fin d’année 2012 sont attendues, parmi lesquelles les dernières créations de Vacheron Constantin, Panerai, A. Lange and Söhne, Audemars Piguet, Chanel, Hermès, Jaeger LeCoultre, Breitling ou encore Zenith. Au total, 17 maisons horlogères sont attendues pour cet événement.

Salon « Les Montres »
4, place Saint-Germain des Prés
75006 Paris

Ouverture :
Jeudi 8 novembre : de 11 à 20 heures
Vendredi 9 novembre : de 11 à 19 heures
Samedi 10 novembre : de 10h30 à 18h30

Manufacture horlogère suisse renommée, Vacheron Constantin a misé sur un mouvement extra-plat – à peine 2,5 mm d’épaisseur – pour sa nouvelle montre Patrimony Traditionelle Automatique. Dotée d’une réserve de marche de 40 heures, elle hérite par ailleurs d’un boitier et d’un fermoir en or rose 18 carats. Etanche à 30 mètres, cette montre est parée d’un bracelet en cuir d’alligator brun.

Née en 1860 en Italie, la manufacture Panerai appartient désormais au groupe suisse Richemont. La précision de l’horlogerie helvète et l’élégance italienne sont donc au rendez-vous de la montre Radiomir California 3 Days.

L'appellation 3 Days renvoie sans surprise à la réserve de marche de cette montre, qui est donc de 3 jours. Pour le reste, ce garde-temps s'inspire directement d'un prototype créé par Panerai en 1936 pour équiper les plongeurs de la marine royale italienne. On retrouve donc ici un boîtier coussin en acier de 47 mm mais aussi un cadran original, marqué par l'alternance d’index, de chiffres arabes et de chiffres romains.

Zenith a marqué l’histoire horlogère en présentant le premier mouvement chronographe automatique intégré en 1969. En 2012, la célèbre marque suisse fait sa première apparition au salon Les Montres en dévoilant notamment son nouveau chronographe El Primero Chronomaster 1969.

Véritable hommage à la montre de 1969, ce nouveau modèle abrite le nouveau mouvement de Zenith, baptisé El Primero, qui bat à la fréquence de 10 alternances par secondes et offre une réserve de marche de 50 heures. Pour le reste, cette montre arbore un boîtier en acier de 42 mm étanche à 100 mètres, avec poussoirs ronds de style vintage, et se pare d'un bracelet alligator noir avec boucle en acier.

Le vintage reste l’une des tendances fortes en matière d’horlogerie. Baume & Mercier ne déroge pas à la règle en choisissant de revisiter ses classiques avec la montre Capeland Flyback.

Ce chronographe, qui remplit aussi les fonctions de tachymètre et télémètre, dispose d’un bo^pitier en acier poli, entourant un élégant cadran noir à aiguilles dorées. Pour parfaire ce look sport chic, Baume & Mercier a opté pour un bracelet alligator marron.

Quand l’horlogerie de luxe rencontre l’automobile de luxe… Après s’être associé à Ferrari en 2011, Hublot propose sa première montre issue de cette collaboration avec la marque au cheval cabré. Ce chronographe Big Bang Ferrari Magic Gold est en fait une mise à jour du modèle emblématique de Hublot.

Pour l’occasion, il hérite d’un boîtier en or 18 carats inrayable de 45,5 mm un peu plus grands que ses prédécesseurs et d’un bracelet en caoutchouc noir. Seuls 500 exemplaires de cette montre seront produits.

A. Lange & Söhne est l’une des plus prestigieuses manufactures horlogères d’Allemagne. La nouvelle montre Datograph Up/Down en est un nouveau bel exemple. Ce chronographe avec compteur de précision à minutes sautantes, pourvu d’une réserver de marche de 60 heures, est doté d’un boîtier de 41 mm en argent massif et d’appliques en or massif. Montre de luxe par excellence, ce modèle est en outre paré d’un bracelet en crocodile cousu à la main.

Partager