La Rédac' Masculin
Il y a 8 ans

Montre Octopus : le nouveau chef d’œuvre de Romain Jerome

Une nouvelle montre qui abrite des pièces du Titanic

Après avoir fait parler d'elle à plusieurs reprises, lors de ses précédentes collections Moon-DNA (des montres réalisées avec l'utilisation de poussière de Lune et de pièces de la navette spatiale Apollo 11) et Eyjafjallajökull-DNA (avec l'utilisation de pierre de lave du célèbre volcan islandais), la maison RJ-Romain Jerome présente Octopus, une montre de la collection Titanic-DNA avec… des pièces du célèbre paquebot.

Une montre de plongée qui raconte une histoire

Cet Octopus, gravé à la main au dos de la montre, est-il celui de Jules Verne ? C'est fort possible, car les références à cet animal mythique ne s'arrêtent pas là : ainsi, le bracelet de la montre reprend les motifs que laisserait un tentacule de pieuvre dans les profondeurs de l'océan. Les clins d'œil au chiffre 8 sont innombrables : 8 tentacules pour l'Octopus, donc 8 rivets sur les deux couronnes de la montre. On compte 8 vis à tête octogonale sur le boîtier et 8 vis au fond de la montre. Cette montre de plongée vous emmènera jusqu'à 888 pieds (270 m) de profondeur, et est limitée à… 888 exemplaires !

Un aspect brut en opposition à la finesse de chaque détail

Le fond du cadran couleur acier orné du « X », qui caractérise la marque et fait écho à la croix de Saint-André que les plongeurs connaissent bien, donne à ce bijou audacieux une tonalité virile qui vient secouer le petit monde de l'horlogerie suisse.

Quand une montre de luxe crée la « polémique »

L'utilisation par Romain Jerome de matériaux comme l'acier rouillé (même si celui-ci nous vient du Titanic) dans le secteur des montres de luxe est pour le moins inattendue et a suscité de nombreux commentaires. L'acier en question est stabilisé, la corrosion stoppée et le rendu de la lunette est spectaculaire.