Aurélie Pagny
Il y a 11 ans

«On a testé le total relooking»

Découvrez l’Avant/Après d’Arnaud

L’exposition « Clichés de mode » organisée pour les 80 ans de la Redoute était de passage à Lyon du 18 au 28 septembre. L’occasion de tester l’atelier relooking mis en place pour l’événement. Arnaud s’est prêté au jeu. Reportage.

Le relooking c’est un peu un parcours du combattant.  Avant la suprême récompense –  poser comme un top model devant l’objectif du photographe professionnel – il faut déjà passer entre les mains des stylistes, des coiffeuses puis des maquilleuses. Et entre chaque étape, une longue attente.  Mais Arnaud a su s’armer de patience pour affronter avec le sourire cette épreuve. Voici son relooking, étape par étape.


Arnaud a un style plutôt urbain : jean large, t-shirt, baskets en toile noires et blouson en cuir. Blandine, jeune étudiante de l’école Sup’ de Mode le prend en charge. Objectif : passer du style décontracté au style « casual chic », un mix entre des vêtements classiques et des vêtements décontractés pour un changement tout en douceur. La jeune styliste fouille parmi un vaste choix de vêtements prêtés par La Redoute. Le choix se porte finalement sur un jean brut, bien ajusté à la taille, avec effet plissé au niveau des chevilles. Blandine opte également pour une chemise cintrée à carreaux dans les tons gris. Pour compléter la tenue, des baskets montantes noires avec imprimés quadrillage.



Arnaud se glisse rapidement dans ses nouveaux vêtements. Mais à la sortie de la cabine, le jeune homme fait grise mine… La chemise ne lui convient pas. Trop triste. Blandine tente une chemise blanche à motifs noirs pour trancher davantage avec la couleur du jean. Essai concluant. La chemise est adoptée. Pour agrémenter la tenue, Arnaud choisit un chapeau en feutre noir.
« Dès le départ, j'avais un doute sur la chemise à carreaux », nous confie Arnaud. « La chemise blanche à motifs est mieux passée même si je préfère les chemises couleur uni. Mais le principe du relooking c'est quand même de porter des vêtements que l'on n'a pas l'habitude de mettre.Par contre, j'ai bien aimé le jean et les baskets.»


Arnaud se dirige vers le stand coiffure. Le jeune homme porte les cheveux courts avec un peu plus de longueurs sur le devant. Une jeune étudiante du Lycée professionnel privé de coiffure le prend en main. Elle s’arme d’une noisette de gel entre les paumes et d’une main habile, lui dessine une crête.
« La crête c'est tendance mais à 28 ans c'est pas le top ! J'aurais préféré qu'elle travaille davantage la mèche pour un look plus structuré. »



Ultime étape nécessaire avant les prises de vues par le photographe professionnel …. . Arnaud a droit à un maquillage naturel et très discret. Audrey, la jeune maquilleuse, lui applique, par petites touches, du fond de teint pour unifier son teint. Vient ensuite l’anti-cerne pour corriger les imperfections. Pour matifier le teint et éviter que la peau ne brille lors des photos, Audrey applique un nuage de poudre. Et pour finir, une touche de mascara sur la pointe des cils pour intensifier le regard.
« J'ai vraiment bien aimé la séquence maquillage. Audrey est très pro. C'était vraiment très agréable. C'est ce que j'ai préféré avec la séance photo. »

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error