De la Fashion week à votre garde robe : que faut-il retenir ?

La mode des podiums peut-elle s’inviter dans la rue ?

Introduction et rappel

La Fashion week, vous la connaissez probablement de nom. Si ce n’est pas le cas, cela représente une semaine dans les principales villes de la mode (Milan, New-York, Paris, Londres etc.) où les créateurs présentent leur nouvelle collection sous forme de défilés. Ce que vous y verrez est souvent une mode difficile à comprendre, à s’approprier et plus encore, une mode qui peut rapidement décourager.

Ici, la couverture de survie façon Burberry…

 
Mais comme le disait l’adage que nous connaissons si bien : « La mode se démode, le style reste ». Le but serait donc, au lieu de suivre vraiment la mode, de s’inspirer de ces défilés pour se forger un style, efficace et intemporel.

Pour qui est faite la Fashion Week ?

Contrairement à ce que l’on pense, la Fashion Week n’est pas qu’une semaine sympa organisée pour tous les passionnés. C’est avant tout le moment où le créateur montre son travail de la saison à la presse, mais aussi aux acheteurs des grands et moins grands magasins, qui diront alors quelle pièce leur plaît, et lesquelles ils comptent mettre en vente dans leur boutique ! Même si toutes les pièces présentées ne finissent pas par être produites, c’est un bon indicateur de ce qui va être fait par le créateur à la saison prochaine.

Mais concrètement, que pouvons-nous tirer de tout cela ? C’est là que cela se complique un peu. Les modèles ne sont pas fait pour « monsieur tout le monde ». L’homme moderne, l’homme normal, n’est pas forcément longiligne, ne mesure pas nécessairement 1 mètre 90 et ne s’habille pas obligatoirement d’une façon aussi osée que ce que l’on voit. Rassurez-vous… La mode, le style, l’élégance peuvent s’adapter à tous !

Dans ce défilé Dior par exemple, on retiendra le joli costume bleu marine 2 boutons, mais on oublie la veste croisée sans manche… Tout n’est VRAIMENT pas bon à prendre

L’homme moderne et bien habillé doit-il s’en inspirer ?

Avant même de rentrer en débat : OUI. Oui, l’homme qui cherche à élaborer son style, à être bien habillé, à sortir des sentiers battus ou simplement à bien s’habiller devrait, même occasionnellement, s’inspirer de cette mode. Je ne dis en aucun cas que vous devriez la recopier. Rappelez-vous : elle se démodera.

Mais s'il y a de bonnes choses à prendre et à s’approprier, pourquoi ne pas en profiter ? Un imprimé intéressant ? Une association de couleurs inhabituelle que vous pourriez utiliser dans votre vie de tous les jours ? Une coupe avant-gardiste, mais tout à fait portable dans votre environnement ? Profitez-en et sautez sur l’occasion pour trouver toute l’inspiration que possible.

Le retour de l’imprimé léopard pour homme lors des Fashion weeks vous permet de faire de votre tenue quelque chose de plus subtil, simplement en jouant sur les détails ou les accessoires
(© Tumblr)

Alors que faut-il vraiment garder en mémoire de ces fashion weeks… Si je devais faire une liste de bonnes choses à retenir, elle serait la suivante :
• les associations de couleurs inattendues mais agréables (comme le orange et le vert par exemple) ;
• le retour occasionnel du carreau, de la rayure dans les tenues plus formelles pour homme comme le costume ;
• le fait que l’homme doit avoir le droit, s'il le souhaite, de jouer avec des coupes slim, loose (lâche, détendue) ou simplement bien coupées ;
• les pièces fortes pour composer sa tenue de façon différente.

Si vous avez déjà un niveau avancé en mode masculine, il se peut que vous vouliez aller plus loin avec ce que l’on appelle : les pièces fortes. Ces pièces ne vont initialement pas pour quelqu’un qui ne maitrise pas encore les couleurs, les coupes, les matières. Mais vous pouvez tout de même vous y aventurer un peu…

Ce pantalon imprimé camouflage est clairement une pièce forte, mais avec une chemise en jean et une paire d’espadrilles bleues, cela atténue la pièce (© Tumblr)

Qu’est ce qu’une pièce forte ?

Une pièce forte, c’est la pièce autour de laquelle vous allez constituer votre tenue. On la dit forte en raison de sa couleur inhabituelle, de sa coupe, de sa matière très travaillée, etc.

Par exemple, vous ne pouvez pas prendre une veste rose et la porter n’importe comment. Vous devez partir du principe que toute votre tenue se constitue autour de cette veste, et qu’il faudra adoucir sa couleur en prenant des basiques de couleur neutre comme un jean brut, une paire de chaussures simple et une chemise blanche. Dans une tenue simple, vous pouvez aussi avoir des pièces fortes moins flagrantes comme une paire de bottines avec des boucles particulières comme on peut en trouver chez Septième Largeur. Cette pièce est typiquement une pièce forte, mais elle reste adaptable à une garde-robe classique, élégante et intéressante.

Quoi qu’il arrive, vous avez toujours le choix dans vos tenues, vous avez des possibilités infinies puisque vous pouvez y faire jouer :
• vos goûts ;
• les associations de couleurs ;
• les associations de matières ;
• les différentes coupes ;
• des imprimés à la mode pour une saison ;
• les basiques simples du vestiaire masculin.

En prenant en compte tout cela, en vous inspirant des défilés pour les adapter à une mode de rue tout à fait portable, vous devriez pouvoir faire des miracles ! Si vous ne me croyez toujours pas, n’hésitez pas à chercher quelques photos de streetstyle masculin comme on en trouve lors du salon Pitti Uomo, un salon italien de mode masculine. Vous devriez trouver votre bonheur…

Conclusion

Pour finir, revenons sur ce que nous avons dit sur cet article et sur ce que vous devez vraiment retenir :
• les Fashion Weeks ne sont pas faites pour vous, mais vous pouvez vous en inspirer ;
• observez toujours ce qui se fait lors de ces événements mode, pour adapter ce qui VOUS plaît vraiment à vos tenues et votre garde-robe
• les motifs, les couleurs, les coupes de vos vêtements : jonglez avec les possibilités ;
• la pièce forte peut être votre arme ultime si vous voulez vous démarquer et que vous maitrisez les basiques.

A vous de me répondre maintenant : quelle est votre plus grande source d’inspiration en plus des défilés de Fashion week que nous avons évoqués ? Et mieux, comment vous appropriez-vous tout cela ?

Partager
Jérémy Kohlmann

Passionné de réseaux sociaux et oeuvrant sur les internets, j'aime avant tout écrire et me nourrir de parcours inspirants. Marathonien, fêtard invétéré et buveur de Matcha, j'aime raconter des histoires chez ceux qui me le permettent.