Parmigiani Fleurier : une montre de luxe aux couleurs du Brésil

Une montre qui a le rythme dans la peau

Après avoir rendu hommage à la musique anglo-saxonne avec ses montres Tonda Woodrock et Tonda Woodstock, la manufacture horlogère suisse célèbre le Brésil et le rythme endiablé de la samba, avec une pièce de haute horlogerie unique, dont les 237 composants ont tous été finis à la main.

La nouvelle montre de la collection Pershing

La collection Pershing de Parmigiani Fleurier s'enrichit d'une nouvelle création horlogère aux couleurs du Brésil, la Samba Madeira. Cette pièce ne s'habille pas uniquement des teintes du pays, mais prend la forme d'une guitare, dont la rosace se confond avec la cage du tourbillon. Réalisées à la main, les six cordes de cet instrument de musique sont aussi fines qu'un cheveu.

Disposant d'une réserve de marche de 192 heures, cette montre est équipée d'un mouvement tourbillon 30 secondes à remontage manuel.

Boîtier en titane, lunette en or rose

Côté design, cette pièce est dotée d'un boîtier en titane, illuminé par l'or rose 18 carats de la lunette et des index. Au premier regard, derrière la guitare, on peut lire Ordem e Progresso, la devise nationale du Brésil.
Signé Hermès, le bracelet en alligator laisse apparaître une boucle déployante réglable et une finition polie en titane.

Partager
Tags: Luxe