Tout savoir sur le tatouage polynésien

Tribal, mahori, tahitien : quand tatouage rime avec voyage

--- Le ---

Le tatouage polynésien est l'un des plus masculins, des plus virils. Découvrez toutes les possibilités qui s'offrent à vous avec le tatouage tribal.

Tout savoir sur le tatouage polynésien
© iStock - LesByerley ©
Aurélie Pagny

Ben Harper, Olivier Giroud, Mike Tyson... Impossible de dresser une liste complète des célébrités ayant opté pour le tatouage polynésien. Qu'il soit maori, marquisien ou encore tahitien, le tatouage tribal polynésien connaît toujours un véritable succès en France. Typiquement masculin, ce type de tatouage permet d'allier des courbes au style minimaliste avec un graphique d'ensemble parfois très original.

Et pour ceux qui ont envie de se faire tatouer, il s'agit d'une excellente alternative pour ne pas tomber dans le cliché du biker, avec ses tatouages d'aigle et de moto, ou dans la calligraphie chinoise dont on peut difficilement être sûr de la signification.


Tatouage tribal sur le mollet

Un tatouage qui se décline à l'infini

Paru en 2006, puis réédité en 2009, l'ouvrage "Tatouage Polynésien d'hier à aujourd'hui" nous a permis de découvrir des motifs tribaux originaux. Ce livre relate, en effet, l'histoire du tatouage polynésien, véritable art culturel dans les différentes îles composant l'archipel polynésien.
Aujourd'hui, sur les réseaux sociaux (notamment Pinterest), on peut admirer chaque jour de nouvelles photos, des tas de motifs dessinés et d'innombrables parties du corps tatouées : figures géométriques sur les bras, les jambes et les épaules à Tahiti et aux îles de la Société, spirales incisées sur le visage pour que les cicatrices mettent en valeur le motif pour les Maoris de Nouvelle-Zélande.

Vous l'aurez compris : l'un des avantages du tatouage polynésien est qu'il peut se décliner à l'infini ou presque ! C'est l'idéal pour avoir l'assurance de ne pas être tatoué comme son voisin.


Les origines du tatouage tribal

Le tatouage tribal reste lié à la technique du tatau et les instruments utilisés dans l'ancienne société polynésienne. Les tatoueurs utilisaient alors des peignes d'os, de nacre ou de dents trempés dans du colorant noir qu'ils frappaient d'un long maillet pour inciser la peau.

Aujourd'hui, le dermographe – la machine à tatouer – a remplacé les outils traditionnels mais vous pourrez encore trouver en Polynésie des tatoueurs utilisant encore la méthode ancestrale. "J'ai préféré cette façon de tatouer : pas le buzz des machines électriques. Je continuerai ainsi maintenant", confie ainsi Ruta.

Entre peinture, gravure et expression corporelle, chaque tatouage à son histoire, "il révèle une grande aventure humaine", selon Gotz, l'auteur de l'ouvrage. Au-delà de la beauté et de la symbolique du motif, il reflète surtout la personnalité de celui qui le porte. Et vous, quel motif aimeriez-vous vous faire tatouer ?


Tatouage de poitrine marquisien

Découvrez la Galerie Photo

Thèmes connexes : tatouage corps
A VOIR AUSSI EN VIDEO
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES