Compli’CITY : la cravate sens dessus-dessous

Des cravates cousues avec de… la lingerie fine

Vous pensez que seuls le motif et la couleur peuvent permettre à une cravate de jouer la carte de l’originalité ? Détrompez-vous ! La nouvelle gamme de cravates Compli’CITY fait souffler un vent de fraicheur. Un vent un tantinet coquin aussi. Comment ? En associant à ses créations une pièce de lingerie féminine aussi discrète qu’audacieuse !

Des cravates 100% « made in France »

Visuellement, les cravates Compli’CITY de la gamme Techno ne paient pas mine – du moins, au recto. Il n’y a pas besoin d’être un expert pour reconnaître la qualité du tissu employé. Les responsables de la marque, Philippe Fradin en tête, n’hésitent d’ailleurs pas à vanter le « savoir-faire et la production 100% française » de ces cravates.

Conçues à Paris, les cravates Compli’CITY sont ensuite réalisées dans des ateliers de confection à proximité de Deauville en Normandie, dans des ateliers spécialisés depuis 1950. A terme, l’ambition est « d'associer notre savoir-faire avec les grandes marques de lingerie », affirme encore Philippe Fradin.

De la lingerie neuve… ou pas !

En attendant, la collection Compli'CITY se décline en quatre gammes : Techno, donc, avec sa pièce de lingerie neuve insérée au verso de la cravate ; Wear, qui pousse le concept encore plus loin et vous permet d’envoyer la pièce de lingerie de votre choix ; Charme, où la broderie de Genève et la dentelle de Calais apportent une touche sexy chic ; enfin, Ako, du nom d'un peintre brésilien qui conçoit des motifs sur le thème des 7 péchés capitaux.

Même les noms des différentes cravate ont de quoi vous émoustiller : vous pourrez ainsi porter à votre cou des modèles aussi variés que Carole, Anna, Emmanuelle, Désir ou encore… Jouissance. Tout un programme ! Alors, qui a dit que la cravate avait une image « coincée » ?

Prix : 39 euros pour les cravates de la gamme Techno, 49 euros pour la gamme Wear et 138 euros pour la gamme Ako

Côté pile : une cravate tout ce qu’il y a de plus classique. Côté face : une touche plus osée qui se traduit par une pièce de lingerie féminine.
Côté pile : une cravate tout ce qu’il y a de plus classique. Côté face : une touche plus osée qui se traduit par une pièce de lingerie féminine.
Côté pile : une cravate tout ce qu’il y a de plus classique. Côté face : une touche plus osée qui se traduit par une pièce de lingerie féminine.
Côté pile : une cravate tout ce qu’il y a de plus classique. Côté face : une touche plus osée qui se traduit par une pièce de lingerie féminine.
Côté pile : une cravate tout ce qu’il y a de plus classique. Côté face : une touche plus osée qui se traduit par une pièce de lingerie féminine.
Partager
Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !