Mais comment fabrique-t-on une montre de luxe ?

Les étapes de la conception d’une montre Benzinger

Le propriétaire de Watch Collector, Christian Bissener, nous fait partager sa passion des montres exclusives en présentant les étapes de la fabrication d’une montre Benzinger.

Le travail d’orfèvre de l’atelier Benzinger

L’horloger Jochen Benzinger personnalise la montre en gravant, guillochant et squelettant manuellement les logos d’entreprises et les initiales. Il produit annuellement au maximum 50 montres. Le travail est minutieux, et il lui faut plusieurs jours pour concevoir une montre exclusive Benzinger.

Qu’est-ce que le squelettage et le guillochage d’une montre ?

Le squelettage est une technique artistique qui consiste à supprimer un maximum de substance afin de dévoiler le jeu des rouages de la montre. Le guillochage est l’ornement des lignes entrecroisées du métal en utilisant le dos de la lame d’une lime.

La montre 3/4 Skelett pour la Fondatioun Kriibskrank Kanner

Par exemple, l’atelier Benzinger a conçu pour la Fondatioun Kriibskrank Kanner la montre ¾ Skelett. Cette dernière est dotée d’un cadran standard, mais le mouvement a été illustré par Jochen Benzinger pour le personnaliser.

Jochen Bezinger fait partie des rares horlogers à guillocher à la main. D’ailleurs, le guillochage n’est actuellement plus enseigné. Il a guilloché la platine, le cadran, puis a fixé ce dernier sur un support. Il a aussi gravé à la main le pont de balancier et la platine tout en la squelettant. Les finitions sont en or rose, or jaune et rhodié. Tout est personnalisé pour cette 3/4 Skelett : une crinière de lion est sculptée au-dessus du pont de rouage sur lequel est gravé le logo « Fondatioun Kriibskrank Kanner ».

Fruit de la passion et d’une centaine d’heures de travail artisanal, la montre Benzinger plaît aux collectionneurs. Elle se différencie par son style plutôt chargé, mais superbement travaillé.

Partager
Tags: Luxe