Avec quelle pièce devez-vous vraiment vous lâcher ?

Ces vêtements et chaussures qui feront toute la différence

Nous avions parlé une première fois de ce que vous pouviez apprendre des fashion weeks et de ce qu’elles pouvaient vous apporter dans votre style urbain et efficace, aujourd’hui, voyons ensemble avec quelle pièce vous pouvez vraiment vous lâcher sur les tendances, et avec quelle pièce vous devriez rester un peu plus sage et opter pour un basique.

Parce que, soyons réaliste, dépenser des centaines voire des milliers d’euros pour une pièce qui ne sera tendance qu’une saison, ce n’est pas vraiment une bonne idée… Mais alors comment faire la différence ? Rassurez-vous, j’y viens !

Ce que l’on appelle une « grosse pièce »

Ce que l’on appelle globalement une grosse pièce, c’est une pièce chère, importante dans votre garde-robe. Cela peut être  un manteau, une paire de combat boots ou encore un blazer dans une matière bien particulière.
Dans certains cas, presque toutes les pièces peuvent prendre ce rôle, selon l’importance que l’on y accorde et le prix que l’on investit dedans. Si je décide d’investir dans un jean Momotaro qui vaut en général aux alentours de 400 euros, on peut très clairement parler d’une grosse pièce.

Mais je ne devrais vraiment pas faire ça si je n’ai pas de bonnes bases en mode masculine et une connaissance de la toile selvedge.

C’est exactement la même chose si l’on décide de choisir un tee-shirt Balenciaga à 300 euros au lieu d’un tee-shirt H&M (qui sont par ailleurs très bien !) à 8 euros.

La grosse pièce changera, ne sera pas la même pour tous, tout dépend de l’investissement, de la place qu’elle occupe dans votre tenue, dans votre garde-robe.

Se lâcher avec les petites pièces

Quand on n’a pas un budget trop important pour la mode masculine, pour faire évoluer son style, on peut se lâcher avec des petites pièces. Que ce soit un tee-shirt avec un imprimé intéressant, une paire de desert boots qui n’a pas une qualité exceptionnelle mais qui rend bien visuellement et fera son temps et j’en passe. On peut vraiment apprendre à s’amuser avec son style en commençant avec les petites pièces.

Avec les tee-shirts, on peut faire beaucoup de choses, tout simplement parce que le nombre de marques qui font des tee-shirts imprimés ou des tee-shirts qui suivent un peu les tendances est très important.

Ainsi selon les périodes, vous trouverez des tee-shirts léopard, mais aussi des tee-shirts et sweat camouflage chez les géants du retail, tout comme vous trouverez de beaux imprimés chez de petites marques indépendantes.

 L’exemple est flagrant chez Zara qui a suivi le mouvement
pour nous donner l’imprimé animal de façon assez sympa !

Les tee-shirts sont très sensibles à l’évolution des tendances. Et si vous trouverez toujours un bon basique blanc col V chez la plupart des grandes marques, vous pouvez aussi trouver des tee-shirts qui répondent aux dernières tendances.

Que ce soit chez Zara, H&M ou encore chez des créateurs plus pointus comme Benjamin Jezequel, n’hésitez pas à regarder les pièces plus fortes, qui répondent aux tendances ou simplement pour opter pour des pièces plus travaillées, qui ont une texture ou des coupes plus intéressantes.

Je ne vous dis pas de ne vous équiper que de tee-shirts qui suivent les tendances, c’est tout le contraire. Utilisez les tendances, adaptez-les à ce que vous aimez vraiment, c’est une source d’inspiration sans comparaison avec quoi que ce soit d’autre.

Attention toutefois, n’investissez pas trop dans des pièces qui risquent de se démoder. Gardez votre budget pour les basiques la plupart du temps à moins de savoir vraiment ce que vous faites et que vous vous sentez capable de réutiliser ces pièces tendances.

Contrairement à ce que l’on entend très souvent, les chaussures sont aussi un bon moyen de se lâcher. Imprimé léopard, imprimé camouflage, poney skin (crin de poney), bi-matières- plusieurs couleurs : il y a vraiment beaucoup de choses à faire avec les chaussures.

 Ici, une paire de desert boots en crin de poney avec un imprimé léopard de chez le designer Mark McNairy

 

Le problème : une paire de chaussure coûte en général assez cher, et la mauvaise qualité se  voit vite à l’œil.

Pourtant, en fouillant un peu sur les différents géants de l’e-commerce de mode qui nous connaissons, on peut toujours avoir de bonnes surprises. ASOS, Topman, Urban Outfitters, autant de possibilités de trouver des chaussures sortant de l’ordinaire, qui sont tendances, ou simplement très différentes de ce que l’on voit, et pour un prix qui ne détruira pas votre budget annuel.

Ici, une paire de desert boots imprimé camouflage de chez ASOS
qui n’ont pas coûté plus de 60 euros

Pour vous donner un autre exemple, j’ai moi-même usé une paire très sympa de desert boots léopard, qui pour 68 euros, ont duré un peu plus d’un an en provenance de chez Topman. La qualité n’était certes pas exceptionnelle, mais elles ont fait leur temps, et m’ont permis de suivre une tendance que j’aimais bien sans pour autant me ruiner. D’ailleurs les voici :

On se rend bien compte que la qualité n’est pas la même que pour la paire de Mark McNairy,
mais elles ont fait leur temps et j’en ai été très satisfait

 

Mais il n’y a pas que ça à prendre en compte, il faut aussi choisir ses pièces tendances ne fonction de son milieu, car tout ne passera pas avec tout le monde…

L'importance du milieu social et professionnel

En effet, si dans les milieux dits créatifs, vous pouvez porter à peu près ce qui vous passe par la tête, je doute qu’un assureur ou un banquier puisse en dire autant. Il faudra donc bien choisir les pièces avec lesquelles se lâcher.

Vous DEVEZ être en costume classique toute la semaine ? Cherchez une doublure de veste verte ou jaune qui vous fait envie, ou simplement gardez les pièces tendances et osées pour vos tenues du week-end.

Vous pourriez par exemple simplement vous lâcher avec des semelles roses…

On vous demande d’être habillé de façon relativement formelle ? Faites-le mais jouez des détails : une fleur à la boutonnière, un foulard qui fait rappel avec vos chaussettes ou vos lacets.

 Ici, on voit bien qu’on peut s’amuser avec quelque chose de très simple
qui ne choquera dans aucun milieu

Il y a de très nombreuses possibilités pour se lâcher sans aller trop loin et risquer de choquer.

Ce qu’il ne faut pas faire avec les pièces tendance

Attention, on ne peut pas tout faire avec ce genre de pièces… Le risque principal est d’en abuser et de finalement ressembler à  une caricature de fashion week que l’on pourrait voir dans les milieux les plus fermés et créatifs.

Seulement, soyons réaliste : cela ne va pas du tout dans la « vraie vie », à moins que vous ne travailliez dans la mode. N’oubliez pas alors, que, comme la pièce forte, la pièce tendance s’utilise avec parcimonie et vous devez construire votre tenue autour de cette dernière. Ne faites pas de votre tenue un vestiaire de clown : apprenez à doser.

Partager
Jérémy Kohlmann

Passionné de réseaux sociaux et oeuvrant sur les internets, j'aime avant tout écrire et me nourrir de parcours inspirants. Marathonien, fêtard invétéré et buveur de Matcha, j'aime raconter des histoires chez ceux qui me le permettent.