Les montres masculines se mettent aux pierres précieuses

Les montres ornées de diamants ne sont pas réservées aux femmes

Dans notre société, il est établi que ce sont les hommes qui portent la barbe et les femmes du rouge à lèvres et des soutien-gorge et non l'inverse. Curieusement en horlogerie, monde pourtant austère et un poil réac, les codes ne sont pas aussi stricts que l'on pourrait s'y attendre.

Diamant, rubis ou émeraude ?

Ainsi, ces messieurs craquent de plus en plus souvent, pour des montres serties de pierres précieuses, diamants, rubis ou émeraudes. La clientèle asiatique et notamment chinoise en est particulièrement friand.
On a vu récemment le rappeur Jay-Z arborer tout fiérot, la Hublot Big Bang full sertie, offerte par la chanteuse Beyonce, sa compagne. Bien avant lui déjà, Alain Delon habillait son poignet en 1966, d'une montre Tank Cartier pièce unique au boîtier en lapis lazuli. Passée sous le marteau de la maison Artcurial cette année, cette élégante tocante n'a pas trouvé preneur.

Des pierres dont on fait les montres

Aujourd'hui, l'on peut parler d'une tendance naissante. Ainsi, quand Dolce & Gabbana repense sa collection de montres DG7 Gems, la maison italienne pare d'émeraudes, de rubis, ou de saphirs chacune des références la composant.

Plus discret, mais incomparablement élégant, le cadran de la montre Toric Quaestor Labyrinth de Parmigiani opte pour le jade, alors que la Black Reef Ti Ultimate de Technomarine couvre sa lunette de saphirs jaunes et noirs. Et l'on se rend compte, qu'une pierre précieuse habille à merveille une montre, y compris sur des poignets légèrement velus !

Partager