6 conseils style pour un été sans faux-pas

Comment s’habiller correctement à la mi-saison ?

Après des mois de grisaille – et un printemps qui ressemble plus à un automne chaud – nous y voilà enfin, l’été arrive ! Synonyme de cocktails en terrasse, de promenade à la campagne et autres petits plaisirs, cette saison demeure une période où s’habiller peut être difficile, et où il faut concilier vagues de chaleur et périodes plus fraîches.

Pas de panique : loin de moi l’idée de tenir un cours de météo ou encore de tendances, nous allons vous donner de précieux conseils pour passer l’été avec style et confort.

Conseil n°1 (majeur) : la superposition

Le concept de superposition est capital durant les épisodes de dépression climatique (promis, c’est l’unique terme technique qu’on utilisera), il permet de ne jamais être ni trop habillé, ni trop peu. Plus complexe que l’assortiment d’un tee-shirt à un quelconque blouson, la superposition peut offrir un ensemble très complet et dynamique. Attention tout de même, il ne s’agit pas de ressembler à un porte-manteau !

Ainsi, parmi les nombreuses options qui s’offrent à nous, je conseille les deux suivantes :

– La première option : associer une veste de costume/blazer à un vêtement imperméable comme un trench ou encore une parka afin d’apporter un peu de texture à votre silhouette, tout en vous protégeant des intempéries fréquentes de la mi-saison.

Un bel exemple de layering par les frères Jo / © fashiz.tumblr.com – befashionlike.net

 

– La deuxième option : portez votre veste avec un cardigan en maille, un gilet ou encore un pull fin en matières naturelles comme la laine, le coton ou le cachemire, si vous souhaitez pouvoir vous adapter facilement aux changements de températures (Uniqlo et Monoprix font des cachemires très convenables autour des 90 euros).

L’assemblage du cardigan et de la veste donne une allure plus virile à la silhouette / © the-suit-man.tumblr.com

Les couleurs s’éclaircissent

La montée du mercure s’accompagne d’un changement de palette de couleurs, de matières et de textures.
Les pièces noires, les vestes en tweed et autres couleurs sombres devraient donc laisser place à des couleurs plus estivales, sans pour autant précipiter l’arrivée des tons pâles et flashy.

Je vous conseille donc vivement les couleurs neutres et faciles à porter telles que le sable, le kaki, le gris, ainsi que le bleu marine ou le blanc qui peuvent servir de bases pour vos tenues (jetez un coup d’œil à l’assemblage des couleurs).

Les plus téméraires d’entre vous pourront apporter un peu d’originalité à leurs tenues avec des notes de corail, de rouge vif ou même d’émeraude. On conseille en général d’avoir une à deux couleurs fortes dans votre garde-robe.

Pour les motifs, préférez les rayures plus fines qu’épaisses, les "petits" pois sont tolérés. Les broderies d’ancres, de petits vélos, de baleines ou autres sont à oublier pour le printemps, car elles sont susceptibles de surcharger votre tenue (c’est mieux pour l’été).

Une bonne alternative aux pois imprimés : le point d’esprit (pois brodé) / © Paul Smith

Un mot d’ordre : les matières naturelles !

Au printemps, les matières changent également pour laisser place au coton, au lin ou au chanvre, bien que les fibres protéiques (laine, cachemire, chameau etc.) seront toujours vos amies lorsque vous rentrerez chez vous après une bonne soirée.

Aussi large que le sujet puisse être, de l’imperméable à la veste en passant par la cape (non je rigole), je vous propose une liste non-exhaustive de pièces qu’il est bon d’envisager en fonction de ses goûts et de l’évolution du temps pour l'été (et même réutilisable à l’automne !).

Le trench-coat

Le trench-coat traditionnel est réalisé à partir de la gabardine, un tissu croisé au tissage si serré qu’il assure son imperméabilité et vous protégera convenablement de la pluie.

Pour la petite histoire, c’est Thomas Burberry qui avait déposé un des premiers brevets sur la gabardine en 1888, lui assurant la production exclusive de cette pièce pendant de nombreuses années.

Séduite par la résistance et la souplesse du produit, l’armée britannique s’équipera par la suite de ces manteaux polyvalents (littéralement "manteau de tranchée") pour ses sorties, avant qu’ils ne soient adaptés à la vie citadine.

Je vous conseille vivement d’aller jeter un coup d’oeil à leur collection Héritage (inégalable à mes yeux) qui respire la tradition : en gabardine de coton et "100% made in England".

Bien entendu, il existe des alternatives plus accessibles lorsqu’on n’est pas prêt à dépenser un budget trop conséquent dans un manteau : concentrez-vous sur la coupe du trench, qui doit être simplement ajusté à votre corps. Attention aux matières synthétiques qui peuvent parfois paraître cheaps et fragiles.

Ce trench Galeries Lafayette (99,99 euros) fera l’affaire en entrée de gamme

Le Barbour

Reconnaissable entre mille, la veste "Le Barbour" est un modèle de la marque éponyme construite à partir d’une toile cirée, doublée d’un tissus écossais, qui en fait une alternative supplémentaire pour se protéger des intempéries.

Ses attributs particuliers sont des manches courtes, un col rabattu en velours côtelé et un système de fermeture par glissière métallique très robuste.

Cette veste, pour le moins rustique, vous offrira style et confort lors de vos excursions en campagne (et même pour la vie de tous les jours. Parfois.).

Disponible chez ORVIS – 399 euros

La Saharienne

Traditionnellement caractérisée par ses 4 poches plaquées à soufflets et à rabats, cette veste d’inspiration "sportswear" se distingue par son harmonieuse simplicité.

Une couleur qui sort un peu de l’ordinaire (habituellement, sable ou camel ou kaki) chez Aigle – 170 euros

Des pantalons plus légers

Au-delà des pantalons noirs et des velours côtelés classiques que l’on va mettre de côté, le port du pantalon se transforme dès l’arrivée du printemps et donc encore plus en été.

Hors-saison, le jean bleu indigo est une valeur sûre. Idem pour le jean gris qui est très facile à porter. Vous pouvez éventuellement les retrousser légèrement pour laisser apparaître des chaussettes colorées ou simplement mettre en valeur vos chaussures.

Pour les jeans délavés, vous pouvez y aller, à condition que le délavage soit fait naturellement et ne soit pas trop cheap.

Seul modèle à éviter : l’ultra-slim ou la coupe skinny qui a tendance à féminiser la silhouette.

Un jean Naked & Famous avec un joli délavage naturel (avant / après) : un bûcheron l’a porté pendant plus d’un an / © BonneGueule.fr

Les chinos, à mi-chemin entre le pantalon de ville et le jean, est une pièce très polyvalente et facile à porter. Son petit plus, au-delà des couleurs classiques comme le sable ou le gris, c’est que vous pouvez les choisir  dans des couleurs plus originales comme le rouge ou le bleu ciel sans avoir à ressembler à un clown. Mon conseil : répartissez votre budget entre pièces plus sobres e  d’autres plus originales selon vos goûts.

Ce chino Cuisse de Grenouille (99 euros) corail est très accessible et s’associe très bien à une chemise bleue

 

Pour les shorts, pas de contre-indication particulière, mis à part l’attention particulière à porter sur l’harmonie du look complet : on évite les vestes trop massives.

Bien que la saison ne mérite pas un gros focus de la chaussure, je vais tout de même vous présenter quelques modèles. Parce que cela a beau être très pratique, il n’y a pas que les tongs ou les espadrilles en été !

Les sneakers basses

La première paire, le modèle Achille de Common Projects (295 e uros) est un must. Sa simplicité donne de la cohérence à de nombreux assortiments. Un pantalon en flanelle ajusté et bien retroussé sera un bon compagnon 😉

Les petits plus : la semelle cousue ainsi que l’inscription du modèle, de la taille et de la couleur sur le côté extérieur de la chaussure / © Thenextdoor.fr

Les desert boots

De la chelsea boots, en passant par la desert boots ou la chukka boots, le cuir suède apporte une souplesse et un confort très appréciable pour les beaux jours.

Originellement portées dans le désert égyptien (d’où "desert boots"), ces chaussures sont parfaitement adaptées à un port estival. A l’instar du chino, c’est une pièce qui se décline dans énormément de couleurs, comme ce modèle qui présente un beau liseré bleu ciel (155 euros)

Évidemment, ces deux modèles n’excluent aucunement brogues, mocassins, derby, sneakers montantes etc.

Je veux bien être tolérant mais je pense bien qu’on va laisser l’exclusivité des Uggs à Ronnie Wood / © womenstalk.com

 

Petit conseil : l’entretien régulier de vos chaussures avec du lait hydratant et une bonne petite brosse prolongeront grandement leur durée de vie.

Les accessoires peuvent être un bon moyen d’amorcer le début d’une mi-saison. Pour le printemps et même le début de l'été, jouez avec les couleurs (rouge, rose, corail, voir moutarde etc), les motifs (tendance arty très présente) et les matières (les mélanges de lin pour les cravates et noeuds papillons fonctionnent très bien).

Vous pouvez également la jouer à l’italienne en portant des bracelets colorés (type Miansai) ou encore sublimer votre montre avec un bracelet Nato.

 

Cette cravate Commune de Paris (59 euros) est assez classique mais vous pouvez clairement vous lâcher avec des cravates tricotées par exemple
 

Enfin, je vous présente une récente découverte : les lunettes All IN. Le modèle Voltaire vaut le détour ! Attention, toutefois, de les choisir en fonction de votre visage.

Disponible chez All IN – 110 euros / © allineyewear.com

 

A retenir : les accessoires permettent de personnaliser facilement votre tenue et ainsi avoir votre propre style.

Bonus : le parapluie de Cherbourg

Il faut garder en tête que, même aux beaux jours, il peut pleuvoir : le parapluie pourrait bien devenir votre très grand allié.

Disponible sur ParapluieDeCherbourg.com – 145 euros

 

Je vous quitte sur ce parapluie robuste et élégant, qui pourrait vous aider à rencontrer la mère de vos enfants (Ted Mosby, si tu nous lis).

Retrouvez plus de conseils pour bien s’habiller sur notre blog de mode masculine Bonnegueule.fr : avec des découvertes de marques, des conseils pratiques pour bien s’habiller et assortir vos vêtements, ou encore des interviews de créateurs.

Partager
La team BG

Co-fondateur de Bonne Gueule avec Benoît Wojtenka, Geoffrey partage avec vous ses bons conseils mode, avec tous les autres membres de la team BG, Luca, Florian, Alexandre...