Et Internet Explorer révéla Alex Clare

Too Close, un vrai tube planétaire

Le

Voici comment ce qui, somme toute, n'était à l'origine qu'un bon morceau de pop anglaise (ce n'est déjà pas si mal !) devient un tube planétaire... ou presque.

Et Internet Explorer révéla Alex Clare
© Universal Music ©

Une pub, un tube

Il n'osait sans doute pas en rêver au moment où il composait sa chanson, mais voilà que le premier single d'Alex Clare va bel et bien faire le tour du monde et rentrer dans le quotidien de millions de personnes. Et pour cause, « Too close » est synchronisé sur la pub de Microsoft vantant Internet Explorer 9, du moins dans ses versions anglaise, américaine, française, allemande, suisse et russe.

Résultat, « Too close » fait le bonheur des téléchargeurs britanniques, se retrouve en tête des charts allemands et s'écoule à 230 000 exemplaires aux Etats-Unis.

Coup de maître pour Alex Clare

Certes, Alex Clare n'est pas né de la dernière pluie londonienne. Le jeune auteur-compositeur-interprète de 25 ans a roulé sa bosse dans plusieurs groupes britanniques et accessoirement à la tête de quelques orchestres avant de se lancer en solo.

Barbichette rousse, teint pâle et voix puissante, le so british Alex Clare a rapidement séduit les grands maîtres du label Island UK et les producteurs de Diplo and Switch (oui, les mêmes que Beyoncé).

Un album en automne

Bye-bye Big Ben, voici Alex Clare dans les studios d'enregistrement de la Nouvelle-Orléans, de Los Angeles, ainsi qu'en Jamaïque, où il donne naissance à « Too close ».

Et si cette chanson vous trotte obstinément dans les oreilles à force de voir la pub de Microsoft, ou si tout simplement vous êtes séduit par la puissance du titre, sachez que « Too close » fait même partie d'un album. The lateness of the hour est actuellement disponible en téléchargement et sa sortie physique est prévue pour l'automne. 


A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS