Les Français et l’alcool : le début du désamour ?

Le
Les Français et l’alcool : le début du désamour ?
Masculin.com - Relaxnews, © Polka Dot Images ©

Boire ou conduire, il faut choisir. Un verre ça va, trois verres, bonjour les dégâts. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé ; à consommer avec modération. En France, depuis quelques années, les phrases fortes pour limiter la consommation d’alcool se multiplient. A juste titre.

Aujourd’hui, le résultat semble être au rendez-vous, si l’on en croit le nouveau Baromètre Entreprise & Prévention, réalisé par l’Ifop. D’après cette étude, la consommation d'alcool des Français tend à devenir de plus en plus occasionnelle.

20% des Français ne boivent jamais d’alcool
Seuls 14% des Français affirment boire quotidiennement des boissons alcoolisées en 2011, contre 15% un an auparavant. De même, un cinquième de la population déclare ne jamais boire d'alcool en 2011, contre 16% en 2010.

Les consommateurs dits « hebdomadaires » sont également de moins en moins nombreux. En 2011, près d'un tiers des Français (31%) indique boire des boissons alcoolisées au moins une fois par semaine, sans pour autant en consommer tous les jours, contre 35% un an plus tôt.

Qu’en est-il de la quantité d’alcool absorbée ?
Si la quantité d'alcool absorbée n'est pas mentionnée dans l'étude, alors que ce critère constitue le phénomène le plus inquiétant chez les jeunes, seulement 4% des Français âgés de 18 à 25 ans consomment de l'alcool de façon quotidienne, et 35% au moins une fois par semaine.

« Il est important de continuer à lutter contre la consommation excessive ou inappropriée de boissons alcoolisées, par exemple par l'information sur les repères de consommation et l'éducation des consommateurs, seul levier pour prévenir les risques liés à la consommation d'alcool dans la sphère privée », souligne Alexis Capitant, directeur général de l'association Entreprise & Prévention.

A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS