Drôle de séminaire pour l’équipe de Caméra café

Le
Drôle de séminaire pour l’équipe de Caméra café
Masculin.com – Ludovic Bonnet, © TFM Distribution ©

Les employés de la Geugène Electro Stim sont de retour ! Quatre ans après « Espace détente », – qui avait réuni près de 1,8 million de spectateurs, malgré des critiques divisées – la fine équipe de la série « Caméra café » remet le couvert sur grand écran avec ce « Séminaire ».
Pour ce deuxième volet, Bruno Solo et Yvan le Bolloc’h ont laissé les manettes à Charles Nemes (« La tour Montparnasse infernale »), réalisateur qui s’y connaît en films drôles et pas forcément très fins (mais ce n’est pas ce qu’on leur demande !).

Un simple séminaire ? Non, un plan social !
Dans « Le séminaire », six employés de la société Geugène montent donc à Paris pour participer à un séminaire de motivation. Parmi eux, on retrouve évidemment Hervé (Bruno Solo), délégué syndical, et Jean-Claude (Yvan le Bolloc’h), le « roi de la vente ». Mais ce séjour à la capitale va vite s’éloigner du simple cadre du séminaire. Jean-Claude va tout faire pour reconquérir sa femme alors qu’à l’inverse, Hervé, séducteur plus ou moins chevronné, voit en l’assistante de son coach une candidate idéale à l’écart conjugal. Mais un autre problème de taille intervient : ce séminaire ne serait en fait qu’un moyen utilisé par les patrons de la Geugène pour dissimuler un plan social à leurs employés.

Pas le temps de s’ennuyer
En cette période de crise, on peut dire que le sujet colle à l’actualité. Heureusement, le duo Solo / Le Bolloc’h sait s’y prendre pour transformer ça en une « bonne grosse comédie ». Les gags s’enchaînent rapidement, ne laissant pas le temps au spectateur de s’ennuyer. Pour peu que l’on soit fan de « Caméra café » et que l’on souhaite s’éloigner de la grisaille du quotidien, on se laissera donc facilement prendre au jeu de ce « Séminaire » et à son arc-en-ciel de bonne humeur.

Sortie le 11 février 2009.





A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS