Ludovic Bonnet
Il y a 10 ans

Laguna 3 : Renault contre-attaque

Un restylage nécessaire pour la berline star

Renault a décidé d’offrir un léger lifting à sa Laguna 3. Une obligation plus qu’un choix pour faire face à la concurrence…

Chez Renault, la Laguna joue un peu le rôle de porte-étendard. Après la disparition du segment haut de gamme de la marque au losange – depuis l’arrêt de la Vel Satis –, la berline représente en effet ce qui se fait plus élégant chez Renault. De plus ringard n’ont pas hésité à dire les mauvaises langues, Renault pâtissant entre autres du renouveau de Citroën du côté des constructeurs français.

Alors, la firme de Boulogne-Billancourt a décidé de contre-attaquer lors du dernier Mondial de l’Auto de Paris, en présentant une version restylée de sa Laguna 3. Une voiture rendue plus dynamique et qui est censée calmer les ardeurs de la Peugeot 508 ou de la nouvelle Ford Mondeo…

Si le restylage a été rendu nécessaire par l’arrivée de nouvelles voitures du côté de la concurrence, Renault a aussi dû se rendre à l’évidence : la Laguna semble se vendre un peu moins bien que prévu. Avec son petit lifting, la Laguna 3.2 gagne en tout cas en dynamisme.


L’avant est dynamique, l’arrière beaucoup moins
C’est surtout à l’avant que la berline semble plus jeune. Son masque noir et ses optiques à paupières lui donnent un regard plus agressif, plus félin –  comme chez Peugeot ? L’ajout d’éléments chromés permet aussi de donner un côté plus classieux à l’ensemble.
L’arrière de la Laguna n’a lui pas beaucoup changé, et paraît toujours un peu pataud. Du coup, le contraste avec l’avant du véhicule est encore plus déroutant…


Un intérieur confortable
A l’intérieur, la Laguna bénéficie toujours d’un travail très soigné et, sans égaler le confort des berlines allemandes, la grande Renault s’avère particulièrement accueillante, notamment avec son système audio Bose haut de gamme et son système de navigation Carminat Tom-Tom de série. Normal pour une voiture familiale, direz-vous, mais ça n’est tout de même pas donné à tout le monde.

Pour cette version restylée, Renault a également accordé un soin particulier aux motorisations de sa Laguna. La marque au losange a souhaité simplifier sa gamme, même si celle-ci compte encore une quinzaine de versions disponibles – entre le break et la berline – et six motorisations différentes. Sur ce dernier point, Renault annonce des moteurs plus respectueux de l’environnement, avec une consommation en baisse de 0,5 l/100 km en moyenne.


L’embarras du choix en version diesel
Au rayon essence, la Laguna 3 a droit au bloc 2.0 de 140 chevaux, compatible avec le biocarburant E85. Mais ce sont surtout les blocs diesel qui ont été chouchoutés, avec 5 blocs dCi d’une puissance allant de 110 à 180 chevaux.
Côté consommation, la palme revient au nouveau dCi de 110 chevaux, dont les émissions en CO2 n’excèdent pas 120 g/km, soit 12 grammes de moins par rapport à la précédente version, le tout pour une consommation 4,7 l/100 km. Des chiffres carrément honnêtes même si ce n’est pas de ce point de vue que péchait la Laguna jusqu’à présent…

Prix : de 24 500 à 36 800 euros
Comptez 1 200 euros de plus pour la version break Estate

 

 

 

Ludovic Bonnet

Chez Masculin.com depuis 2009, j'ai commencé par vous parler d'automobile et de culture (cinéma, musique, jeux vidéo...). Aujourd'hui, je vous parle aussi de mode et de high-tech... et de plein d'autres choses !