Opel Astra GTC

Un coupé sport dans la cour des grands

La dernière évolution de l'Opel Astra coupé tient ses promesses, avec un design unique et des performances routières étonnantes. Voici donc tout ce qu'il faut savoir sur ce nouveau modèle, avant sa présentation officielle au 64ème Salon Automobile de Francfort, du 15 au 25 septembre 2011.


Turbodiesel en classe éco
La nouvelle Opel Astra GTC est disponible en quatre motorisations – trois blocs essence et un turbodiesel – toutes équipées du « start and stop » en série. Ce système, qui permet l'arrêt du moteur avant et pendant l’immobilisation du véhicule, fait rentrer l'Astra GTC dans la famille « ecoFLEX » du constructeur.
Le modèle turbodiesel, équipé du bloc common rail 2.0 CDTI (également en place sur Agila et Corsa), est servi par une boîte manuelle 6 vitesses et allie puissance (100 km/h en 8,9 secondes) et économie. Il revendique ainsi une consommation mixte de 4,9 l/100 km et des émissions de CO2 de 129 g/km.

Les modèles essence, qui représentent trois des quatre nouvelles offres de la gamme Astra GTC, ont également été choyés. La gamme se compose de deux blocs 1.4 turbo de 120 et 140 chevaux ainsi qu’un moteur 1.6 turbo de 180 chevaux, tous servis par une boîte à 6 rapports. Outre des performances énergétiques intéressantes (5,9 l/100 km et 139 grammes de CO2/km pour le bloc 1.4), ces voitures sont particulièrement véloces, avec une pointe maximale à 220 km/h annoncée pour le bloc 1.6 turbo.

Outre la mécanique, les ingénieurs d'Opel ont particulièrement travaillé le train avant de la nouvelle Astra GTC, améliorant considérablement la tenue de route du modèle. L'arrivée de la suspension avant High Performance Strut (soit « jambe hautes performances ») agrémente le modèle d'un atout décisif pour la conduite sportive. Ce type de suspension améliore nettement le contact de la roue avec le revêtement et optimise notamment l’adhérence en virage. Les performances de l'Astra GTC s'adaptent donc aux conditions de route défavorables, un gage de souplesse et de sécurité supplémentaire.

Dérivée de l'Opel Astra cinq portes, la GTC « coupé » ne joue pas pour autant les avatars ou les simples faire-valoir. La nouvelle 3 portes a été conçue pour « apporter une bouffée d’air frais dans le segment des compactes sportives », selon les propres mots de Karl-Friedrich Stracke, président-directeur général d’Opel/Vauxhall.
Dans les faits, la féline Astra GTC tient promesse : une carrosserie sans équivalent dans la gamme Opel, qui dévoile plusieurs nervures et plis de tôle cernant les parties aérodynamiques du véhicule. A l'avant, la calandre en forme de trapèze, ponctue de manière virile ce modèle qui évoque « l'accélération et la fuite ».

Prix : à partir de 19 900 euros pour la version essence, 25 000 euros en diesel
Commercialisation prévue fin 2011

Partager
Tags: opel