La Rédac' Masculin
Il y a 9 ans

Majda Bekkali : parfum, sculpture ou les deux ?

La marque Majda Bekkali Parfums présente la collection « Sculptures olfactives », mariant création d’essence et création artistique. Baptisée « J’ai fait un rêve », la première œuvre issue de cette ligne n’est autre qu’une fragrance mise en valeur dans un flacon réalisé à partir d’œuvres sculptées. Décliné en versions masculine et féminine, le parfum est disponible à 399 euros.

I had a dream…
Conçue par le parfumeur Dorothée Piot, l’essence féminine « J’ai fait un rêve pour elle » s’ouvre sur des notes de jasmin et de fleur d’oranger, agrémentées d’extraits de castoréum, de bois de cèdre, de labdanum, de cuir et de musc.
La création du parfum masculin « J’ai fait un rêve pour lui » a été confiée au parfumeur Marina Jung-Allegret et le sculpteur Claude Justamon. Plus épicée, son essence révèle des accords de poivre rose et d’absolu jasmin d’Egypte, rehaussés par des notes de bois de cèdre et de safran.

Des « Sculptures olfactives » très rares
Création à part entière, chaque flacon a été moulé à partir du procédé de la cire perdue pour offrir aux particuliers une pièce unique et numérotée. Il faut dire qu’il n’y en aura pas pour tout le monde : ces deux premières « Sculptures olfactives » ne sont disponibles que dans une quinzaine de points de vente à travers le monde…