WR
Il y a 9 ans

Tout sur l’iPhone 4

Apple contre vents et marées

Attendu depuis des mois, on a déjà tout lu et tout entendu sur le dernier iPhone d’Apple. Sorti en juin 2010, allez-vous succomber à votre tour à la tentation et croquer la pomme ? Le point sur les avancées technologiques de ce nouvel iPhone… dont la sortie s’est avéré plus mouvementée que prévu !


Tactile, mince et le clic docile
11,4 – 5,8 – 0,9 : ce sont les mensurations du dernier-né d’Apple. Il pèse 137 grammes, soit à peine 2 grammes de plus que la génération précédente malgré des améliorations notables, au premier rang desquelles figurent (enfin) un appareil photo digne de ce nom. Sa caméra en façade – notamment pour la visiophonie –, sa ligne massive et son dos plat et carré lui donnent une silhouette plus masculine.

Il semble avoir gagné en solidité et réussit pourtant, à côté de cela, à être plus agréable à manipuler. Les touches sont réactives et les pages se chargent à une vitesse inégalée. Le design est retravaillé et l’écran légèrement réduit : un look « working-man », moins jouet et plus grand garçon. On se souvient tous de l’iPhone test oublié en avril dans un bar californien par un ingénieur. La firme fait des envieux, des jaloux et… des mécontents. La marque à la pomme croquée a dû faire face quelques heures après le lancement du smartphone aux plaintes d’utilisateurs concernant un problème de réception. Fâcheux pour une marque high-tech de cette renommée…
Une antenne qui pose problème
Apple a en effet dématérialisé l’antenne interne pour la faire porter sur la bande métallique courant le long. Une innovation qui provoquerait des pertes de signal pour 0,55 % des téléphones (source Apple) et dont certains détracteurs prétendent qu’elle serait nocive pour la santé. On connaît l’homme : arrogant et têtu. Face à ces couacs, Steve Jobs a d’abord nié en bloc puis expliqué comment tenir correctement son téléphone. Sa nouvelle stratégie : agresser ses concurrents et fournir des coques gratuites, « des bumpers », pour régler le souci.
Apple n'est pas parfait
« Nous ne sommes pas parfaits, les téléphones mobiles ne sont pas parfaits », a-t-il déclaré à la presse, provoquant un tollé chez ses concurrents. Dans le viseur : le Blackberry 9700, le HTC Desire et le Samsung Omnia, tous trois capables de jouer des coudes avec la starlette d’Apple. Leurs dirigeants ont rétorqué sèchement en affirmant qu’ils n’auraient jamais commercialisé un téléphone avec des problèmes de conception…
Mauvais pour la santé ?
Plusieurs associations américaines déconseillent pour l’instant l’achat de l’Iphone 4. Ses performances et sa position dominante en font pourtant un incontournable pour tout féru de technologie et pour ceux qui aiment être à la pointe. Quel que soit le choix des clients, la marque a une nouvelle fois su faire parler d’elle et de ses joujoux !
Un bon coup de Jobs en somme.

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error