La Rédac' Masculin
Il y a 3 ans

[TEST] Dobby : le drone de poche qui filme en 4K

Mini gabarit, maxi performances pour le drone de PNJ

Distribué en exclusivité en France par PNJ, le drone Dobby est en réalité fabriqué par la firme Zerotech. Si ses dimensions rikiki (135x145x36,8mm) et son poids plume (199g) surprennent au premier coup d'oeil, ce sont surtout les performances de ce mini-drone qui s'annoncent épatantes. Nous avons justement pu tester ce Dobby pendant quelques heures pour voir si les promesses étaient tenues.

Les principales caractéristiques du Dobby

Avant même de le découvrir pour de bon, c'est par son packaging que le Dobby séduit. Le drone prend place dans une élégante boîte en carton blanc, au design très épuré. On pourrait croire à un smartphone et c'est pourtant bien un drone que l'on peut prendre en main après l'unboxing.

Immédiatement, la taille de l'engin surprend : il est tout petit ! Mais vous savez sans doute qu'ici comme ailleurs, la taille ne fait pas tout. Une fois les quatre bras déployés, on comprend que notre quadrirotor ne demande qu'à s'envoler pour nous montrer de quoi il est capable.

Equipé d'un processeur Qualcomm Snapdragon 801, le Dobby reçoit un capteur CMOS de 13 mégapixels. La caméra peut s'incliner à un peu plus de 90° (pour regarder au sol ou droit devant soi) et filmer en 4K @30fps(RAW) et 1080p @30fps (stabilisé). Sur ce dernier mode, l'image est parfois un peu déformée, mais rien de bien méchant.

Un drone taillé pour les selfies… mais pas que !

Présenté comme un "selfie drone", le joujou de PNJ vous permettra de réaliser des autoportraits nettement plus spectaculaires que ceux que vous faites habituellement avec votre smartphone. Le tout à la résolution maximale de 4208×3120 et avec un mode rafale pouvant prendre jusqu'à 15 photos. Mais pas question de se limiter aux selfies : les panoramas et photos aériennes ont aussi leur mot à dire, le Dobby pouvant être commandé jusqu'à 100 mètres de distance.

La capacité de stockage de 16 Go suffira amplement à profiter de vos séances de vol… d'autant que l'autonomie est limitée à 9 minutes seulement. Un peu faible mais, dans le même temps, la batterie de 970mAh se recharge assez rapidement.

Do.Fun : l'appli qui commande Dobby

Pour faire voler votre engin, il vous suffira d'installer l'appli Do.Fun sur votre mobile Android 4.3 ou iOS 8.0 (ou ultérieur bien sûr). Si elle souffre de quelques approximations au niveau de la traduction, celle-ci demeure très intuitive et piloter le drone est vraiment un jeu d'enfant. Le bouton décollage permet au Dobby de s'élever de quelques centimètres, de se stabiliser et… en avant toute !

Grâce à la technologie FollowSnap 2.0, il est également possible de suivre une personne ou un objet en mouvement. Le drone est aussi normalement capable de détecter automatiquement les visages. Pas toujours très précis, le système fonctionne assez bien lorsque vous vous trouvez dans un endroit lumineux et dégagé et que le Dobby est à plus de 2 mètres de vous.

Des commandes vocales sont aussi annoncées, mais celles-ci se sont avérées inopérantes durant le test.

Notre avis sur le drone Dobby de PNJ

Au final, le petit Dobby est l'exemple même du drone taillé pour les débutants. Il bénéficie en premier lieu d'un tout petit gabarit qui le rend aussi pratique à transporter que votre smartphone.

Son autre point fort réside dans sa simplicité d'utilisation, d'autant que l'assistance au décollage et à l'atterrissage (au sol ou sur la paume de votre main) tranquillisera ceux qui n'ont pas l'habitude de piloter ce genre d'engin.

Dans l'ensemble, le Dobby proposé par PNJ pourra plaire à bon nombre d'entre vous, que vous soyez amateur de drone ou de selfies ! Et son prix de 449 euros en fait un modèle accessible pour faire vos premiers pas de dronistes !

J'en veux un tout de suite !

Newsletter Masculin.com

L'actualité et nos derniers conseils

 

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Success
Error