BrainNet : la transmission de pensée devient une réalité

Communiquer de cerveau à cerveau à plus de deux personnes, c'est possible !

--- Le ---

La transmission de pensée, ce n'est pas de la science-fiction. Des chercheurs auraient mis au point un dispositif permettant à 3 cerveaux de communiquer.

BrainNet : la transmission de pensée devient une réalité
wildpixel ©
La Rédac' Masculin
La Rédac' Masculin
Experts en optimisation masculine

Imaginez trois personnes qui ne se voient pas, ne s'entendent pas mais arrivent à communiquer uniquement par le biais de leur cerveau. C'est (a priori) possible et des chercheurs de l'université de Washington l'ont fait.

L'interface BrainNet a permis à trois personnes isolées de jouer ensemble à Tetris en utilisant seulement leur activité cérébrale.

Une communication à trois cerveaux

L'interface cerveau-cerveau ou BBI (Brain to Brain Interface) fonctionnait déjà. Mais le nouveau dispositif BrainNet va plus loin puisqu'il pourrait permettre à trois personnes de communiquer via leurs ondes cérébrales. C'est peut-être le début d'une nouvelle façon de s'envoyer des données et, en tout cas, les scientifiques se montrent très enthousiastes au sujet de cette technologie.

La télépathie version BrainNet, comment ça marche ?

Pour permettre à trois personnes d'échanger des informations directement via leur cerveau, les chercheurs américains ont utilisé un électroencéphalographe (EEG) avec des électrodes qui enregistrent l'activité cérébrale des deux cerveaux "émetteurs". Ces derniers devaient fixer des Led à côté de l'écran de Tetris, l'une à 15 Hz, l'autre à 17 Hz.

Lorsque le cerveau perçoit ces flashs, il émet des ondes correspondant à ces fréquences. L'EEG les capte, les interprète et relaie la commande à l'équipement TMS (stimulation magnétique transcrânienne) du cerveau "récepteur". Le casque TMS génère à son tour une impulsion au cerveau récepteur qui sait s'il doit faire pivoter la brique ou pas.

Ce joueur récepteur ne voit pas l'écran et reçoit ses directives directement depuis le cerveau des deux émetteurs.

Le premier "réseau social télépathique"

Cette expérience réalisée avec cinq groupes de trois personnes a obtenu un taux moyen de réussite supérieur à 81 %. Un chiffre suffisant pour permettre aux chercheurs d'affirmer que l'interface BrainNet est le tout premier réseau social "télépathique".

Déjà testée en 2014 sur deux personnes, l'interface cerveau-cerveau progresse puisqu'elle concerne désormais un groupe de trois individus. En attendant plus ?

Thèmes connexes : science
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS