La Rédac' Masculin
Il y a 9 ans

Google Music entre dans la danse

Dévoilé en version bêta en mai 2011 par le géant de l’Internet, Google Music a été officiellement lancé ce mercredi 16 novembre. Il permet aux utilisateurs d’accéder à tout moment à leurs musiques, depuis n’importe quel appareil, que ce soit l’ordinateur, le baladeur numérique ou encore le téléphone. Créé pour concurrencer, notamment, l’iTunes d’Apple, le service musique de Google ne reste disponible qu’aux Etats-Unis.

Des albums à acheter et une offre gratuite
Sur Google Music, les utilisateurs peuvent télécharger gratuitement jusqu’à 20 000 chansons de leur bibliothèque musicale personnelle. Ces titres deviennent alors accessibles n’importe où, depuis n’importe quel appareil, et à n’importe quel moment.
Le service du géant de l’Internet permet aussi d’acheter des albums ou des titres numériques, via une bibliothèque mise à la disposition des internautes. Cette nouveauté, qui, jusqu’ici, n’était pas fournie dans la version bêta, a été intégrée dans la plateforme officielle et est disponible sur l’Android Market. Il faudra compter entre 0,69 et 1,29 dollar le titre, même si Google promet qu’une bonne partie de son offre restera gratuite.

13 millions de titres disponibles
Au total, 13 millions de titres, tirés des catalogues des plus grandes maisons de disques, telles qu’Universal Music Group, Sony Music Entertainment, EMI, mais aussi des labels indépendants, sont mis à la disposition des passionnés de musique.
Pour marquer le lancement de son nouveau service, Google a mis à la disposition de ses utilisateurs quelques exclusivités. Un album live des Rolling Stones, jamais paru, Brussels Affair (Live, 1973), fait partie de ces exclus, tout comme un single gratuit de Busta Rhymes à paraître prochainement (Why Stop Now, feat. Chris Brown).

En lien avec Google+
Enfin, Google a souhaité faire de sa plateforme musicale un outil de promotions des artistes. Décrit comme un « hub », Google Music pourra être utilisé par les chanteurs ou musiciens souhaitant distribués leurs oeuvres. Sur Google+, le réseau social de l’entreprise lui aussi débarqué sur la Toile assez récemment, les internautes pourront partager la musique téléchargée ou leur playlist. Tous les morceaux achetés depuis l’Android Market ne pourront en revanche être écoutés qu’une seule fois par ses amis.

 

Tags: google