Un gratte-ciel qui pousse tout seul à New York

Hy-Fi, le building pas comme les autres

Le gratte-ciel du futur ?

A partir du mois de juin 2014, les visiteurs pourront découvrir un ensemble architectural unique au monde dans le célèbre Museum of Modern Art de New York, le MoMA. Baptisé Hy-Fi, ce gratte-ciel organique, conçu de briques végétales et de biomatériaux et présentant la particularité de se développer seul, a remporté le prix Young Architects Program, organisé par cet organisme culturel.

Une structure naturelle au milieu de la jungle urbaine

Alors qu'à New York, il est bien difficile de trouver des espaces verts ailleurs que dans les parcs, encerclés de buildings, le jeune architecte David Benjamin a eu l'ingénieuse idée d'apporter un peu de verdure dans cette jungle urbaine, grâce à trois tours réalisées à partir d'éléments entièrement naturels, comme des feuilles de maïs ou des champignons. Sur une base totalement solide, la structure cylindrique est donc composée de briques organiques. Ces dernières présentent la particularité de se construire seules, en se nourrissant, pour se développer, de la lumière du soleil qui se réfléchit sur leur surface.

Un ensemble architectural totalement naturel

Hy-Fi est donc une manière révolutionnaire d'envisager l'architecture, puisque cet ensemble est totalement naturel et entièrement pensé pour ne produire aucun toxique ou émission nocive pour l'environnement, comme le carbone. Il sera possible d'admirer ce nouveau concept dans quelques jours, avant qu'il soit démonté et que ses biomatériaux soient réutilisés à d'autres fins.

Présentant un design exceptionnel et une conception biologique et naturelle avant-gardiste, ce gratte-ciel est une belle réussite architecturale. Et s'il annonçait les buildings de demain dans les rues de Big Apple ?

Partager