Les couples qui visionnent des films X sont-ils plus enclins au divorce ?

Une enquête menée ces dernières années, révèle que les hommes attirés par la pornographie doublaient leur risque de divorcer alors que les femmes usant de cette même pratique le triplaient.

Balivernes, allez-vous me répondre !

Effectivement, il convient de relativiser cette étude menée par Samuel Perry et Cyrus Schleifer, brillants chercheurs de l’Université de l’Oklahoma, c’est à dire… AMERICAINS ! Cette enquête a donc été menée auprès de milliers d’Américains, mise en relation avec leur mode de vie, leur statut social et… leur pratique religieuse.

Le camping est un endroit festif où les rencontres vont bon train, à condition de les provoquer ou, au minimum, de les encourager. Pour cela, il vous suffit de suivre quelques conseils simples afin d...Lire la suite

Ouf : vous respirez mieux maintenant?

Il faut savoir que cette fameuse « ASA » (American Sociological Association) a été fondée en 1905 ! Et bien que les professeurs ayant mené cette enquête nient farouchement vouloir en faire une croisade sur la moralité, on peut simplement se questionner sur son bien-fondé.

L’association elle-même reconnaît que cette étude a suscité de vives réactions, avec des critiques concernant la méthodologie employée et les conclusions tirées. Certains ont souligné que la corrélation entre la consommation de films X et le divorce ne signifie pas nécessairement une relation de cause à effet. D’autres ont fait valoir que de nombreux autres facteurs peuvent influencer la stabilité d’un mariage, tels que les problèmes de communication, les divergences d’objectifs et de valeurs, et les pressions extérieures.

Il est également important de prendre en compte le contexte culturel et sociétal. Les attitudes envers la sexualité et la pornographie varient considérablement d’une société à l’autre, et ce qui peut être perçu comme problématique dans une culture peut être tout à fait acceptable dans une autre. Ainsi, l’impact de la consommation de films X sur un mariage peut dépendre largement du contexte culturel dans lequel il se trouve.

Et pourtant…

Néanmoins, certains faits sont troublants. Ils ont en effet démontré que plus tôt les couples démarraient leur « usage » de la pornographie, plus le risque de divorce était élevé. Chez les couples plus âgés, l’impact était bien moindre. Le fait qu’ils étaient plus matures, bien établis financièrement et que leur relation durait déjà depuis longtemps peut expliquer ce fait.

Cela suggère que l’âge et la stabilité de la relation jouent un rôle important dans la façon dont la consommation de pornographie affecte les couples. Les couples plus jeunes peuvent être plus vulnérables aux influences extérieures, tandis que ceux qui ont des bases solides et une compréhension mutuelle plus profonde peuvent mieux gérer les différences dans leurs préférences ou habitudes sexuelles.

Un autre résultat intéressant de l’étude est que plus les couples étaient pratiquants, moins ils couraient de risque de divorcer, même en visionnant des films pornographiques. Cela soulève la question de savoir si la religiosité et les croyances morales peuvent jouer un rôle modérateur dans l’impact de la pornographie sur les relations conjugales.

Les chercheurs eux-mêmes ont reconnu que leur étude n’était qu’un premier pas dans la compréhension de cette question complexe. Il reste encore beaucoup de recherches à faire pour démêler les divers facteurs qui influencent la dynamique des couples en relation avec la consommation de pornographie. Une chose est sûre, cependant : il est essentiel d’aborder ce sujet avec nuance et d’éviter les généralisations hâtives. Chaque relation est unique, et les facteurs qui la façonnent sont multiples et complexes.

Alors choisissez : si vous assistez à un office religieux au moins une fois par semaine, votre couple restera solide plus longtemps même si vous usez et abusez du X !

Trêve de plaisanterie

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

L’usage du porno est-il une cause ou une conséquence d’un mariage malheureux ? Voilà la bonne question à se poser. Alors chérissez votre femme et soyez heureux, avec ou sans films X.