Hakim AMM
Il y a 4 semaines

Comment acheter 5 appartements avec 5 euros ?

L’immobilier est un sujet qui, depuis toujours, fascine toutes les générations. L’investissement dans “la pierre” est paraît-il une valeur sûre pour certains, impossible à atteindre pour d’autres, ou encore “une arnaque” et “un gouffre à impôts” pour les plus pessimistes.

Quoi qu’il en soit, le sujet préféré des brunchs du dimanche attise fantasme, convoitise et rumeurs les plus folles. Mais qu’en est-il vraiment ? Est-il réellement possible d’investir dans l’immobilier, en France, et devenir rentier ?

Non seulement c’est possible, mais en plus de cela, inutile d’être un riche héritier pour se lancer vous pouvez aujourd’hui acheter 5 appartements avec 5 euros ! Nous vivons la meilleure des époques en matière d’investissements (oui, même avec la Covid !), encore faut-il savoir comment s’y prendre.

Vous ne me croyez pas ? Je vous explique tout cela en 5 étapes, suivez le guide.

1. L’art de la préparation

Je préfère jouer cartes sur table et vous ramener à la réalité au risque de me tirer une balle dans le pied d’entrée de jeu : vous ne deviendrez pas rentier du jour au lendemain, cela vous demandera du temps et du travail. Maintenant que vous savez à quoi vous attendre, poursuivons.

On n’investit pas dans l’immobilier comme dans une grille d’Euromillions. Vous allez devoir vous préparer mentalement et financièrement. Avant toute chose vous allez devoir investir en vous et définir vos objectifs. Votre formation est primordiale pour comprendre ce que vous faites et connaître les astuces d’un véritable investisseur immobilier. Commencez par faire sauter le verrou de vos préjugés et de vos a priori.

Si vous pensez que vous n’avez pas les capacités de devenir rentier, vous devez absolument gommer cette pensée de votre esprit. Peu importent votre origine, votre sexe, votre religion ou votre éducation. Tout le monde, absolument tout le monde, peut atteindre son objectif, à partir du moment où vous vous donnez les moyens de réussir.

Gloire à Internet ! Aujourd’hui le savoir est gratuit (ou presque), alors faites fi de vos distractions et commencez à apprendre davantage sur le sujet, c’est l’étape n°1. YouTube regorge de chaînes vous proposant du contenu de qualité (goodlife tv par exemple), Amazon offre pléthore de livres à consulter et même Snapchat ou Instagram ont du contenu de qualité. Vous connaissez les outils, vous avez juste à changer le contenu (adieu les vidéos de chats mignons !).

Parallèlement, vous allez devoir travailler financièrement. J’entends par là transformer votre compte bancaire de consommateur lambda en compte de bon père de famille. Commencez par épargner régulièrement sur un livret A ou un LDD. Ce qui compte n’est pas le montant, mais la régularité. Abandonnez tout ce qui peut être mal vu par la banque : retrait au casino du coin, dépôts sur des sites de paris sportifs, crédit à la consommation pour acheter un écran plat… Il ne s’agit pas de vous restreindre, mais de montrer patte blanche à votre futur partenaire : la banque.

2. L’art de l’action

Apprendre et épargner c’est bien ; agir et investir, c’est mieux. Chaque chose en son temps, il faut apprendre à marcher avant de courir. Votre préparation a fait de vous un homme nouveau, un esprit plus riche et un compte bancaire plus important, et comme dit l’adage : cash is king !

A présent, il est temps de passer à l’action et de trouver les biens qui maximiseront votre rentabilité et rempliront votre portefeuille par la même occasion. En utilisant les bons sites internet et grâce aux bonnes alertes, vous allez rapidement trouver des biens qui retiendront votre attention.

En France il y a plus de biens à vendre que d’acheteurs, mais tous ne se valent pas. Analysez chaque annonce selon les critères que vous vous êtes fixés : avec ou sans travaux ? Type de surfaces ? Régions, départements et villes ? Type de location à exploiter ? etc. Puis, une fois qu’un bien correspond à vos critères, décrochez votre téléphone et demandez plus de détails : les différentes charges, le profil des locataires, le type de chauffage, la raison de la vente, etc. Si le bien vous convient toujours, fixez un rendez-vous pour le visiter. Lors de la visite, analysez le bâtiment et confirmez ce que vous aviez déjà vu sur l’annonce et ce que le vendeur vous a dit au téléphone.

Si le bien nécessite des travaux, trouvez la bonne entreprise et faites le devis approprié en fonction de vos objectifs. Calculez la rentabilité du bien et le cash-flow que cela vous rapportera. Il est à présent temps de négocier.

3. L’art de la négociation

L’immobilier, c’est comme le souk de Marrakech, tout se négocie… mais pas de la même manière ! Pour acheter 5 appartements avec 5 euros, il va falloir devenir le chef d’orchestre et jouer la parfaite symphonie du “vendeur – banquier – notaire”. Ce n’est qu’en jouant harmonieusement ces 3 “notes” que vous serez à même de négocier parfaitement le bien que vous convoitez.

Quand on parle de négociation, bien souvent les gens pensent au prix d’achat. Or, il y a parfois plus intéressant à négocier comme le paiement des frais de notaire par le vendeur, par exemple. La négociation est un art et en immobilier, ce qui est dit est vite oublié.

Rédigez tous les tenants et aboutissants de vos futures acquisitions de manière à vous protéger officiellement, à éviter les mauvaises surprises et ne pas laisser échapper votre futur “plan retraite” avec un autre. Entourez-vous d’un (excellent) notaire et en avant Guingamp !

4. L’art du financement

Vous vous rappelez de “cash is king” (l’argent est roi pour les anglophobes) ? C’est le moment de faire briller les yeux de votre banquier, car qui pourrait refuser quoi que ce soit à un “bon père de famille” ?

Tout comme avec le vendeur, il va falloir négocier votre financement avec la banque. Là encore, on oublie la discussion brunch du dimanche sur le fameux taux d’intérêt. Vous êtes un pro et par conséquent vous négociez ce qui compte vraiment pour un investisseur immobilier : assurance de prêt, IRA (indemnités de remboursement anticipé), franchise partielle ou totale, durée, type de prêt, financement à 100 ou 110%, etc. Bref, vous l’avez deviné, il va falloir connaître et maîtriser le langage bancaire et ses rouages.

Je vous assure que votre banquier ne vous regardera plus de la même manière grâce à vos connaissances, la façon de présenter votre projet, vos talents de négociateur, la bonne tenue de vos comptes, les bons mots employés. Et sinon, votre café, M. Durand ? Avec un ou deux sucres ? Hum… non plutôt champagne !

5. L’art de la finalisation

Négocier avec le vendeur : c’est fait. Obtenir un financement de Ligue des champions : c’est fait. Il ne reste plus qu’à signer et devenir proprio ! Oui, mais pas trop vite. Beaucoup de gens se cassent les dents juste avant la ligne d’arrivée. Mais pas vous !

Car vous avez lu “Comment acheter 5 appartements avec 5€ ?” et vous savez qu’il y a encore des pièges à éviter avant de soulever la coupe (de champagne). Avez-vous visité le bien une nouvelle fois et fait les dernières vérifications avant de signer définitivement ? Avez-vous lu et compris l’acte de vente final ? Est-il bien conforme au compromis de vente ? Avez-vous souscrit une assurance PNO ?

Ne ratez pas la dernière marche qui vous hissera au sommet de vos objectifs. Savourez votre victoire, vous l’avez bien méritée, et n’oubliez pas à chaque instant d’élever le niveau. Bons investissements !

Le guide ultime : le livre Comment acheter 5 appartements avec 5 euros ?

Si vous désirez approfondir vos connaissances en investissement immobilier et les 5 étapes décrites ci-dessus, rendez-vous en librairie ou sur Amazon pour découvrir mon livre sur l’investissement immobilier : “Comment acheter 5 appartements avec 5€ ?”.

Dans cet ouvrage, je partage avec vous toutes mes astuces, mon expérience et mes connaissances en tant qu’investisseur immobilier. Et pour être sûr de ne rater aucun contenu, suivez-moi sur mon site onelife-goodlife.com. Je vous offrirai un ebook sur l’indépendance financière en cadeau de bienvenue.

Hakim AMM

Entrepreneur, investisseur et consultant, je suis l'auteur du livre "comment acheter 5 appartements avec 5€?". Retrouvez-moi sur onelife-goodlife.com où je traite de sujets liés aux investissements et à la liberté financière.