Le Breadcrumbing : une tactique de séduction gagnante ou un jeu dangereux ?

Le breadcrumbing (littéralement, le fait de distribuer des miettes de pain) est considéré par les femmes comme une technique de drague utilisée par des gros machos peu soucieux du romantisme et des belles histoires d’amour. Et pour cause ! Les magasines féminins enseignent à ces dames que les hommes utilisent cette façon de séduire peu recommandable à des fins … stratégiques ?

Derrière cette appellation, on retrouve ces hommes qui ne donnent des nouvelles à leurs conquêtes que de manière très ponctuelle. Un SMS tous les 15 jours, un like sur les réseaux sociaux tous les 36 du mois… Vous allez voir que le breadcrumbing peut s’adapter à de nombreuses situations.

Le désir s'émousse ? Envie d'enrichir votre sexualité ou de faire plaisir à votre partenaire ? Messieurs, apprenez le massage érotique. On oublie trop souvent que le corps entier est érogène ! En gui...Lire la suite

Faut-il « breadcrumber » une femme pour la séduire ?

La pratique du breadcrumbing, lorsqu’elle est utilisée par un homme dans le cadre de la séduction ou d’une relation déjà établie, révèle une stratégie subtile et clairvoyante. Cette pratique démontre son intérêt et son attention envers la femme, car sans cet intérêt, aucune communication n’aurait lieu. L’art du breadcrumbing peut ainsi devenir une arme puissante au début d’une relation, servant à signifier sa présence tout en maintenant une certaine distance. Dans cette phase initiale, le breadcrumbing se transforme en un allié, contribuant à la construction progressive d’une relation qui prend le temps de se développer organiquement.

Cependant, il est essentiel de souligner que le breadcrumbing peut également être employé pour définir une relation éphémère. Dans cette optique, cette technique n’est pas à être perçue comme honteuse, car elle permet une communication claire sur les intentions et les attentes. Ainsi, le breadcrumbing devient un moyen de définir les contours d’une relation, qu’elle soit destinée à évoluer vers quelque chose de plus significatif ou qu’elle demeure dans le cadre d’une expérience éphémère.

©Eugenia Remark/ pexels

Le breadcrumbing est-il forcément un truc de macho ?

Le breadcrumbing peut être considéré comme une approche froide et distante pour quelqu’un qui attend beaucoup d’une relation. Une femme en attente d’une grande histoire d’amour peut vivre mal une façon d’agir directe et sans profondeur d’un homme.

Etant dans l’attente, elle va s’accrocher trop vite, trop intensément à un petit message qui a simplement pour nature de la part de celui qui l’a envoyé, d’être « sympa ». Recevoir un petit signe d’attention (texto, like ou commentaire sur les réseaux sociaux…) peut prendre une ampleur dangereuse pour qui attend une histoire d’amour avec un grand A.

Pourtant, cette technique de communication (si l’on peut dire ainsi) peut être une approche structurée, lente et rassurante. Les débuts d’une histoire peuvent commencer tout doucement, le temps de se jauger, de se séduire, de se connaître.

Abonnez vous à notre Newsletter gratuite

Abonnez vous à notre newsletter pour recevoir 2 fois par semaine les nouveaux articles de Masculin.com. Vos données ne sont ni vendues, ni partagées avec des tiers.

Messieurs, vous qui êtes des « breadcrumbeurs », il est important de souligner que cette pratique ne fait pas automatiquement de vous des individus irrespectueux. Il est plutôt recommandé de prendre le temps nécessaire pour définir clairement les termes d’une relation dès que possible, afin d’éviter toute ambiguïté ou malentendu. En fin de compte, la communication ouverte et transparente demeure la clé pour construire des relations saines et respectueuses.