La Rédac' Masculin
Il y a 11 ans

Une proposition indécente, pourquoi pas ?

Proposition indécente. Rien que le terme peut émoustiller, laisser poindre une petite excitation. Pourtant, il est permis de se demander ce qui se cache derrière une proposition indécente. Et à ce petit jeu, les Français ne se montrent pas si frivoles qu’on pourrait le penser. C’est en tout cas ce qu’il faut retenir d’un sondage mené par le site de rencontres Firstaffair.fr auprès d’un échantillon de 1 000 membres.

Paris, je t’aime
Ainsi, les personnes interrogées font preuve d’un certain romantisme, la proposition indécente la plus fréquemment réalisée n’étant finalement pas si indécente. 32 % se sont ainsi prononcés pour une aventure amoureuse au cours d’un voyage ou d’un week-end, et de préférence à Paris. Preuve que le charme de la capitale française et des bords de Seine n’est pas qu’un simple cliché de cinéma.

Paris, je t’aime (bis)
De cinéma, il en est aussi un peu question avec la deuxième réponse de ce classement des propositions indécentes les plus fréquentes. Mais beaucoup moins romantique. Peut-être inspirées par la sulfureuse Paris Hilton, 29 % des personnes interrogées avouent avoir déjà filmé leurs ébats ou, en tout cas, ne pas être opposées à cette idée.

Où tu veux, quand tu veux
Les hommes et les femmes auraient donc un côté exhibitionniste. Une impression confirmée par le fait que 26 % des sondés citent des endroits inhabituels pour un tête-à-tête langoureux. Les garages souterrains sont ainsi les plus régulièrement évoqués, de même que l’ascenseur ou les escaliers.
Parmi ces endroits parfois insolites, l’avion est aussi un fantasme récurrent, 7 % des personnes ayant répondu rêvant d’un rendez-vous câlin en altitude… et notamment en montgolfière !

F*ck me, I’m famous
Luxe, strass et paillettes… Le luxe et la célébrité seraient-ils une source de motivation pour pimenter sa sexualité. Que ce soit une nuit dans un hôtel cinq étoiles, une sortie en yacht ou un bijou cher, les personnes interrogées sont prêtes à faire des folies. Logique dans le cadre d’une proposition indécente.
Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les internautes inscrits sur les sites de rencontre « utilisent un pseudonyme rappelant une célébrité », explique Patrick Herwig, Directeur de FirstAffair.fr. C’est un peu compréhensible : sûr qu’il est plus excitant de recevoir une proposition indécente d’une certaine Eva Longoria plutôt que de Gisèle69…