Les lubrifiants : avantages et inconvénients

Il existe plusieurs types de lubrifiants. Selon les variétés, ceux-ci peuvent avoir des avantages et des inconvénients. On vous dit tout à ce propos.

Dans quels cas aurez-vous besoin d’un lubrifiant ?

En règle générale, la lubrification vaginale est déclenchée par le désir et l’excitation provenant des préliminaires. A la faveur de l’excitation sexuelle, une sécrétion en grande partie constituée d’eau est produite et lubrifie les parois vaginales. Cependant, en cas de mauvais apport en eau des vaisseaux sanguins, la lubrification est insuffisante et les rapports sexuels peuvent être douloureux. Si diverses raisons peuvent être à la base de ce dysfonctionnement, il est essentiel que vous sachiez quoi faire lorsque votre partenaire éprouve une telle difficulté, histoire de montrer à quel point vous maîtrisez votre sujet ! C’est en cela que le gel lubrifiant est utile, pour permettre la lubrification du vagin.

Jusqu’à un passé récent, la majorité des hommes s’imaginaient que ce sont les femmes à la ménopause et celles de plus de 50 ans qui font usage de lubrifiant. Mais force est-il de constater que même les femmes de 35 ou 36 ans en font également usage. C’est d’ailleurs ce que confirme une étude réalisée par E-santé qui révèle que 39% des femmes de plus de 36 ans ou plus ont souvent recours aux lubrifiants, afin de faciliter la pénétration de la verge dans le vagin.

Au nombre des raisons qui peuvent justifier la mauvaise lubrification du vagin de votre partenaire, on peut citer la sécheresse vaginale. Cette dernière peut avoir plusieurs causes comme l’anxiété avant les rapports sexuels, le manque de désir, la baisse d’œstrogènes liée à la ménopause, etc. Les pathologies et les lésions des organes internes sont aussi de potentiels motifs de non-lubrification du vagin. A cela, il faut ajouter le stress du quotidien et la tension constante, qui sont des facteurs qui affectent la libido et inclusivement la sécrétion vaginale.

Pour remédier à cela, vous pouvez faire usage de lubrifiant, afin d’avoir plus de facilité à pénétrer votre partenaire, pour avoir des rapports sexuels sans douleur. Seulement voilà, il existe différents types de lubrifiants. Il sied donc de les connaître, ainsi que les caractéristiques, avantages et inconvénients, avant d’en choisir un.

Le lubrifiant à base d’eau

Il existe trois types de lubrifiants. Il en existe qui prolongent la durée de l’orgasme tout en humidifiant le vagin, comme il y en a qui améliorent l’excitation. De même existe-t-il des lubrifiants hydratants avec effet cicatrisant, adaptés au sexe anal, aussi bien pour vous messieurs que pour mesdames.

Les lubrifiants à base d’eau sont les plus utilisés. Ce sont d’ailleurs ceux que les gynécologues conseillent souvent pour des rapports sexuels plus fluides et sans douleurs. Les lubrifiants à base d’eau sont faciles à nettoyer, autant qu’ils ne collent pas et ne tachent pas. Vous pouvez les appliquer sur votre préservatif et pénétrer facilement votre partenaire, sans risque de la blesser ou de lui faire mal. Ce type de lubrifiant s’adapte également à une application sur les sextoys.

Les lubrifiants à base d’eau se déclinent en diverses variantes, aussi bien pour une utilisation médicale que récréative. Ils ont l’avantage d’être incolores et très parfumés. De même, les lubrifiants à base d’eau ont la réputation de procurer un effet chauffant, autant qu’ils sont stimulateurs et retardateurs d’orgasmes. L’hydratation et la texture glissante de ces lubrifiants sont renforcées par la présence de glycérol et de propylène glyco-synthétique ou végétal, en plus de l’eau. Le seul inconvénient de ce type de lubrifiant est qu’il ne s’utilise pas dans l’eau, puisqu’il s’y dissout rapidement.

Acheter un lubrifiant à base d’eau

Les lubrifiants à base de silicone

A l’opposé des lubrifiants à base d’eau, les lubrifiants à base de silicone lubrifient bien mieux et résistent efficacement à l’eau. Les lubrifiants en silicone ont un pouvoir de lubrification 5 fois plus élevé que celui des lubrifiants à eau.

Cependant, il faut dire que ce sont des produits qui tachent et qui ne se prêtent pas à une utilisation avec les sextoys en silicone. Dans certains cas, ils peuvent même les détériorer. Ils se caractérisent par une teneur non-négligeable en diméthicone, diméthiconol et cyclométhicone. De même, un lubrifiant en silicone est déconseillé pour la pratique du sexe oral. Même s’il n’est pas particulièrement dangereux, il peut laisser un arrière-goût pas très agréable dans la bouche de votre partenaire messieurs. Il faut en outre utiliser du savon astringent pour vous en nettoyer.

Acheter un lubrifiant à base de silicone

Les lubrifiants à base d’huile

Cette troisième catégorie de lubrifiants est particulièrement destinée aux hommes. Les lubrifiants à huile sont conseillés pour la pénétration anale, ainsi que pour la masturbation. C’est une forme de lubrifiant qui ne s’utilise pas avec les préservatifs, ni pour la pénétration vaginale, au risque de faire contracter des infections à votre partenaire. Ce sont là les deux principaux inconvénients des lubrifiants à base d’huile.

Dans tous les cas, il est conseillé d’éviter les lubrifiants contenant du parabène. Cette composante serait à la base d’un dysfonctionnement du système endocrinien, ainsi que du dérèglement du système hormonal et reproducteur. Les lubrifiants bio et testés en dermatologie sont conseillés, tout comme les lubrifiants naturels.

Il existe en outre des lubrifiants pour hommes avec une certaine teneur en nicotonate de méthyle. Ce type de gel lubrifiant augmente votre excitation, au bénéfice du puissant flux sanguin qu’il provoque en direction des corps caverneux du pénis. De même, compte-tenu des propriétés de la substance sus-évoquée, ces lubrifiants peuvent augmenter la durée de vos rapports sexuels, puisqu’ils retardent l’orgasme.

Acheter un lubrifiant à base d’huile

Les lubrifiants naturels

Les lubrifiants naturels ont des particularités qui les distinguent des produits de fabrication artificielle. Ils ont des propriétés bienfaisantes, au nombre desquelles on peut évoquer le respect du pH physiologique, la préservation de la flore microbienne de la muqueuse vaginale et l’innocuité de leurs composants.

Par ailleurs, les lubrifiants naturels sont supposés ne pas contenir de composants agressifs ou d’additifs dangereux comme le parabène, les phtalates, les colorants et les parfums de synthèse. Parce que la muqueuse vaginale est très perméable, ces additifs l’affectent facilement. Or, les lubrifiants naturels ne contiennent pas de substances dangereuses qui pourraient traverser la muqueuse vaginale au point d’intégrer la circulation sanguine.

Acheter un lubrifiant naturel


Que le produit soit artificiel ou naturel, vous devez dans tous les cas modérer l’application de lubrifiants directement sur votre verge, sur votre préservatif ou dans le vagin de votre partenaire.

Partager
Thierry

High-tech ? Lifestyle ? Famille ou Sexualité ? Toutes vos soifs d’informations et de connaissances peuvent être étanchées à la source de ma plume. Par Masculin.com, mon univers s’ouvre à vous !