Bien gérer sa famille recomposée

Comment remplir son rôle de « beau-parent » ?

Après un divorce ou une séparation, il n’est pas toujours facile de reformer une famille. En effet, comment se faire accepter quand on est le beau-père ou comment faire accepter sa nouvelle compagne quand on est père ?

« Et d’abord, tu n’es pas mon papa ! » Vous redoutez que le petit garçon de votre nouvelle compagne  vous fasse cette réflexion ? Quelle va être votre place dans cette famille à composer ? La solution va beaucoup dépendre de votre couple et de vous. Il faudra du temps, de l’énergie et beaucoup d’amour …

Même si vous avez envie que tout se passe bien, il ne faut pas négliger le temps qu’il faudra aux enfants pour accepter la situation. Quel que soit leur âge, les enfants ont, longtemps, le secret espoir que leurs parents revivent un jour ensemble.  Lorsque vous apparaissez dans leur vie, vous devenez l’obstacle majeur à la réalisation de ce rêve. La situation va changer en fonction de la maturité de l’enfant et de son évolution. Ils peuvent vous accepter vers 6 ans et vous rejeter plus tard, vers l’adolescence… Ce qui est valable pour l’acceptation du beau-père et valable pour la belle-mère.

Quand on est le beau-père, Il faut beaucoup communiquer avec la maman des enfants pour décider de la place qu’elle veut vous donner auprès d’eux. Certains couples préfèrent que le beau-parent n’ait aucune autorité sur ses beaux-enfants, d’autres considèrent qu’il doit être une sorte de nouveau parent…  Il faut en tout cas que vous soyez, tous les deux, en accord sur ce point, car les enfants détestent les cadres « flous » et peuvent en abuser.

Vous n’êtes pas leur papa, ce n’est pas leur maman, on le sait ! Pas besoin de s’inventer un rôle, de passer pour le beau-papa de rêve ou la belle-mère idéale … Vous risquez de vous faire démasquer ! Si vous êtes le beau-père : affirmez votre personnalité avec vos qualités, vos défauts mais aussi vos passions.  Essayez de partager avec les enfants des moments privilégiés, en adaptant les activités à leur âge (foot, cinéma, balades à vélo). Cela va créer un lien direct avec eux, qui sera inscrit pour longtemps.

La période des vacances est idéale pour mieux se connaître. Vous êtes le papa ? Laissez vos enfants vivre des moments de complicité entre votre nouvelle compagne. Une fille et sa belle-mère peuvent aller ensemble chez le coiffeur ou faire les boutiques, par exemple. Une belle-mère peut emmener son petit beau-fils au skate-park, ou organiser un goûter avec des copains. Se créeront alors des liens particuliers et nouveaux, entre tous… leur propre histoire ! Car même si on ne peut obliger personne à aimer l’autre, en revanche on doit se respecter et respecter la place de chacun.

Partager