Tourbillon RM 56-02 Saphir : un bijou de transparence par Richard Mille

Légèreté et transparence ultimes pour la nouvelle montre Richard Mille

Une nouvelle prouesse technologique

La nouvelle montre Richard Mille, la Tourbillon RM 56-02 Saphir, exalte la transparence. C'est une nouvelle prouesse technologique qui est ici réalisée avec un boîtier fabriqué à partir de blocs de saphir taillés dans la masse. Cette série limitée de seulement 10 exemplaires au monde fait entrer la lumière jusque dans le mouvement.

Un nouveau défi relevé par Richard Mille

Année après année, montre après montre, les défis sont relevés avec succès par la manufacture horlogère Richard Mille. En 2011, on découvrait le chronographe à rattrapante RM 056 et son boîtier au dessin extrêmement complexe. C'était déjà une réalisation exceptionnelle.

La RM 56-01 avait encore repoussé les limites avec plusieurs nouveaux composants en saphir. Aujourd'hui, c'est au niveau de la transparence que Richard Mille innove. La nouvelle montre – qui sera présentée en exclusivité au salon Watches & Wonders de Hong Kong du 29 septembre au 2 octobre 2014 –, baptisée Tourbillon RM 56-02, est dotée d'une architecture suspendue intégrée dans un boîtier en saphir.

L'exaltation de la transparence

Pour la RM 56-02 Saphir, la platine est fabriquée en titane grade 5 et elle est entièrement suspendue par un câble unique et tressé. Tout est parfaitement contrôlé grâce à un système de poulies.

Fort de son expérience, l'horloger suisse a encore optimisé certaines parties de sa nouvelle Tourbillon pour exalter la transparence et laisser pénétrer la lumière jusqu'au cœur du mouvement. Ce boîtier exceptionnel, usiné à Lyss par la maison Stettler, est tout à fait unique et épouse à la perfection la forme du poignet.

Partager